Hand : Karabatic s'exprime sur Facebook

  • A
  • A
Hand : Karabatic s'exprime sur Facebook
@ REUTERS
Partagez sur :

Mis en examen mardi soir, le handballeur a réagi sur sa page Facebook. 

Mis en examen pour escroquerie et "mis au chômage", mardi soir, dans le cadre de l'enquête sur le match supposément truqué Cesson-Montpellier, Nikola Karabatic a régi, mardi soir, sur sa page officielle Facebook, répétant qu'il n'a pas parié sur cette rencontre et expliquant les raisons qui ont poussé sa compagne à le faire.

"Cela fait deux ans qu'elle suit l'équipe de Montpellier elle connaissait notre situation : nous étions déjà champion, cinq joueurs majeurs blessés et nous avions perdu à Nîmes, Cesson jouait son maintien dans une salle bouillante. Dans ces conditions, notre équipe était fragilisée", explique le double champion olympique, qui rejette les accusations de tricherie. "Nous accuser moi et mon petit frère d'avoir triché alors que nous n'avons même pas joué et nous arrêter comme des voyous... Je n'ai pas de mots..." Le procureur de la République de Montpellier, Brice Robin, a expliqué lundi que Nikola Karabatic était mis en cause "pour avoir retiré 1.500 euros et parce que sa compagne a parié pour son compte et retiré des gains".