Fourcade et Béatrix font le bonheur des Bleus

  • A
  • A
Fourcade et Béatrix font le bonheur des Bleus
@ REUTERS
Partagez sur :

SACRE - Les duo Fourcade-Béatrix a décroché les deux premières médailles du clan français.

Martin Fourcade, 6e du sprint samedi, s'est imposé lors de l'épreuve de poursuite, lundi, à Sotchi. Le biathlète tricolore, qui s'était élancé avec douze secondes de retard sur le Norvégien Ole Einar Bjoerndalen, vainqueur samedi, a rapidement fait son retard et n'a réalisé qu'une seule faute au tir pour remporter son premier titre olympique.

Martin Fourcade remporte le titre olympique :



Fourcade devance le Tchèque Ondrej Moravec de 14 secondes et un autre Français, Jean-Guillaume Béatrix, de 24 secondes. "C'est juste super, il y avait beaucoup d'attente, ça faisait quatre ans que j'attendais ça", a réagi le tout nouveau champion olympique au micro de France Télévisions. "Je suis un amoureux de sport et l'année dernière, j'étais à Londres (aux Jeux olympiques, ndlr), j'ai vu Teddy Riner, Renaud Lavillenie (tous deux médaillés d'or, ndlr). Il faut arrêter avec les préjugés des Français qui craquent sous la pression."

Béatrix résiste à Bjoerndalen

Le cadet des frères Fourcade, 25 ans, a survolé les débats lundi après-midi et s'est même permis, à la sortie de son quatrième et dernier tir, de saluer son entraîneur en levant le bras droit au ciel.



La performance est également d'envergure pour l'autre Tricolore, Jean-Guillaume Béatrix, né lui aussi en 1988, qui était parti avec un retard de 39 secondes sur Bjoerndalen, ce même Bjoerndalen qu'il a privé d'une treizième médaille olympique pour moins de deux secondes.

"Jusqu'au dernier tir, je n'ai jamais pensé à la médaille", a avoué Béatrix, auteur lui aussi d'une seule faute au tir, sur le premier tir debout. "Mais il y a beaucoup de gens qui ont fait des tours de pénalité. Je suis vraiment content d'avoir réussi ce dernier passage au tir."

Avec deux médailles, voilà le biathlon français parfaitement lancé dans cette quinzaine. "On va profiter de la cérémonie (de remise des médailles, mardi, ndlr), les Jeux ne sont pas finis, j'ai envie d'en ramener d'autres." Et il aura pour cela quatre autres occasions, avec l'individuelle, la mass-start et les relais masculin et mixte.

SPRINT - Bjoerndalen en or, Fourcade se rate