Formule 1 : Vergne quitte Toro Rosso

  • A
  • A
Formule 1 : Vergne quitte Toro Rosso
@ REUTERS
Partagez sur :

DÉPIT BLEU - Jean-Eric Vergne a officialisé mercredi son départ de l'écurie Toro Rosso.

C'était attendu mais la nouvelle reste douloureuse pour tous les amateurs de Formule 1 en France : Jean-Eric Vergne quitte l'écurie italienne Toro Rosso après trois saisons. Le pilote tricolore l'a annoncé mercredi sur son compte Twitter, en marge des premiers essais préparatoires à la saison 2015 qui se sont achevés mercredi à Abu Dhabi.



Toro Rosso mise sur l'extrême jeunesse. Comme "JEV" le précise lui-même, il a terminé cette saison chez Toro Rosso avec 22 points, son meilleur total en carrière, et une 13e place au championnat du monde des pilotes. Son meilleur résultat est une 6e place au Grand Prix de Singapour, un résultat qu'il avait déjà réussi au Canada en 2013.

Cette saison, Vergne, 24 ans, a surtout fait beaucoup mieux que son jeune coéquipier russe Daniil Kvyat, qui n'a marqué que 8 points. Et pourtant, c'est Kvyat qui a eu droit à la promotion chez la maison mère, Red Bull, et qui pilotera aux côtés de l'Australien Daniel Ricciardo en 2015. Critique envers son écurie au moment de cette décision, qui relève plus de la diplomatie et du stratégique que du sportif, Vergne ne se faisait plus vraiment d'illusion sur son avenir chez Toro Rosso, qui a décidé de jouer la carte (très) jeunes avec le recrutement du Néerlandais Max Verstappen, fils de Jos, 17 ans. Celui de l'Espagnol Carlos Sainz Jr, 20 ans et fils de l'ancien champion de rallye Carlos Sainz, devrait suivre.

>> LIRE AUSSI : Lewis Hamilton sacré champion du monde de F1

Un seul Français dans le paddock en 2015 ? Deux ans seulement après avoir compté quatre représentants en 2013, la France ne devrait avoir qu'un seul pilote en F1 la saison prochaine, Romain Grosjean, confirmé chez Lotus. Charles Pic a été remplacé par Kamui Kobayashi chez Caterham à l'entame de la saison 2014 et Jules Bianchi est toujours hospitalisé après son terrible accident au Grand Prix du Japon, le 5 octobre dernier. Le "nouveau beau projet" dont parle Vergne pourrait être une place de troisième pilote dans l'une des écuries de pointe.

Il semble en effet difficile d'envisager le Français dans un autre baquet en tant que titulaire la saison prochaine. En dehors de Caterham, en difficulté financière, la seule écurie à ne pas encore officialisé ses pilotes pour 2015 est McLaren-Honda. Mais l'écurie anglaise, renforcée en 2015 par le motoriste japonais, de retour à la compétition, devrait viser plus haut, avec le probable recrutement de l'Espagnol Fernando Alonso, en partance de chez Ferrari et sacré double champion du monde en 2005 et 2006 avec Renault.