F1 : un duo Alonso-Button chez McLaren

  • A
  • A
F1 : un duo Alonso-Button chez McLaren
@ REUTERS
Partagez sur :

DUO DE CHOC - McLaren a officialisé jeudi sa paire de pilotes pour la saison prochaine. Du costaud.

Deux champions du monde côte à côte. Ferrari ne sera donc pas la seule écurie à aligner un duo de pilotes champions du monde en 2015. Ce sera également le cas de McLaren. Face au duo Sebastian Vettel-Kimi Räikkönen de la Scuderia (cinq titres à eux deux), l'écurie anglaise proposera une paire un peu moins titrée (trois couronnes) mais très expérimentée (501 Grands Prix à eux deux), avec Fernando Alonso, 33 ans, et Jenson Button, 34. "Il y a plus d'un an, McLaren-Honda m'a contacté et demandé d'accompagner de façon active le retour d'un duo qui a dominé la F1 pendant longtemps dans le passé", a commenté Alonso.



Comme à la grande époque. En effet, McLaren va à nouveau faire équipe la saison prochaine avec le motoriste japonais Honda, comme ce fut le cas entre 1988 et 1992. Avec McLaren et Honda, Ayrton Senna décrocha trois titres de champion (1988, 90 et 91) et Alain Prost un (1989). Le pilote espagnol, double champion du monde avec Renault en 2005 et 2006, a posé jeudi devant les monoplaces d'époque, en compagnie de Ron Dennis, patron historique de l'écurie, de Yasuhisa Arai, responsable de Honda Motorsport, et de ses deux coéquipiers, Jenson Button et Kevin Magnussen.



Alonso avec McLaren comme en 2007. Button et Magnussen étaient en balance pour le deuxième baquet, étant acté qu'Honda souhaitait l'arrivée d'Alonso. Et c'est finalement le vétéran anglais qui a été conservé. Magnussen, lui, doit se contenter d'un statut de pilote d'essai et de réserve. "Je suis très excité à l'idée de commencer ma 16e saison en F1 et la 6e avec McLaren", s'est réjoui Button sur le site de son équipe. "Je suis convaincu que McLaren et Honda vont réaliser de grandes choses ensemble." Button disputera sa sixième saison au volant d'une McLaren alors qu'Alonso retrouve une écurie pour laquelle il a couru en 2007. Il n'y était resté qu'une saison aux côtés de Lewis Hamilton, dans une ambiance assez délétère - le titre était revenu à Räikkönen -, avant de rejoindre Ferrari.

>> LIRE AUSSI : F1 : Honda prépare son retour

Des premiers tests décevants. "Nous avons tous les deux le sentiment que nous n'avions pas fini le travail", a insisté Ron Dennis, tandis qu'Alonso a d'ores et déjà annoncé que sa volonté était de redevenir champion du monde. Au vu des premiers tests délicats effectués en novembre dernier par la nouvelle McLaren-Honda, ce n'est pas forcément gagné d'avance. "Je sais que cela prendra un peu de temps avant d'avoir les résultats désirés mais ce n'est pas un problème", a souligné Alonso. Pourtant, selon le quotidien italien La Gazzetta dello Sport, le natif des Asturies aurait prévu une clause de départ au bout d'un an si la nouvelle McLaren-Honda ne lui offrait pas de quoi revenir au premier plan...