F1: Ricciardo vainqueur avec brio en Hongrie

  • A
  • A
F1: Ricciardo vainqueur avec brio en Hongrie
@ REUTERS
Partagez sur :

SUSPENSE TOTAL - Le pilote australien a remporté un Grand Prix de Hongrie incroyable, dimanche.

La deuxième de Ricciardo. Daniel Ricciardo est bien mieux que le coéquipier du quadruple champion du monde Sebastian Vettel. Course après course, il s'impose comme le leader de l'écurie Red Bull. Un mois et demi après son premier succès au Canada, le jeune Australien a remis ça dimanche sur le "tourniquet" du Hungaroring, en Hongrie. L'ancien pilote Toro Rosso s'est imposé à l'issue d'une course à rebondissements marquée par l'intervention à deux reprises de la voiture de sécurité et une bataille à trois pour la victoire finale avec l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), 2e, et le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), 3e. Ricciardo a fait la différence dans les derniers Tours, avec notamment un dépassement splendide sur le pilote Mercedes.



 

Hamilton devant Rosberg. Lewis Hamilton, victime d'une fuite d'huile, samedi, lors des qualifications, s'est élancé des stands alors que son rival pour le titre, son coéquipier Nico Rosberg, partait de la pole position. Le tournant est intervenu au 9e tour quand la voiture de sécurité est entrée en piste après l'accident de Marcus Ericsson (Caterham). Alors en tête, le pilote Mercedes n'a pu passer par les stands pour chausser les pneus slicks qu'au tour suivant. La course fut totalement relancée et Hamilton, pourtant parti en tête-à-queue dès le premier tour, a pu se replacer. Il a un instant devancé Rosberg et a fait le sourd quand son équipe lui a dit de le laisser passer. Puis, dans le dernier tour, il l'a carrément envoyé dans l'herbe quand l'Allemand a essayé de lui faire l'extérieur. Alors que le week-end était bien mal engagé, Hamilton réussit finalement à reprendre 3 points à son rival et et revient ainsi à 11 longueurs avant la trêve estivale : le prochain Grand Prix aura lieu le 24 août en Belgique.





Sorties de route en série. Entamé sur une piste mouillée, ce Grand Prix de Hongrie a été marqué par plusieurs sorties de route spectaculaires : il y a eu celle d'Ericsson, qui a bouleversé le classement puis celle de Romain Grosjean (Lotus), sous le régime de la voiture de sécurité. Au 23e tour, ce fut ensuite le Mexicain Sergio Perez qui pulvérisa sa Force India dans la ligne droite des stands. Enfin, à la 33e boucle, c'est Vettel qui effectua un tête-à-queue, toujours dans la ligne droite, mais sans dommage. Le champion du monde réussit à rallier l'arrivée à la 7e place, loin de son coéquipier, Ricciardo, solide troisième du championnat du monde derrière les pilotes Mercedes.

Perez détruit sa Force India dans la ligne droite :