Disparition du deuxième service : Tsonga est contre

  • A
  • A
Disparition du deuxième service : Tsonga est contre
@ REUTERS
Partagez sur :

RÈGLEMENT - Le joueur français a estimé vendredi que cela augmenterait le temps de jeu.

Les envies du président de la fédération internationale de tennis (ITF) de modifier les règles du jeu font réagir dans les coulisses. Interrogé en marge de la demi-finale de la Coupe Davis entre la France et la République tchèque, vendredi, à Roland-Garros, Jo-Wilfried Tsonga a ironisé sur un changement qui aurait selon lui l'effet inverse de celui attendu, à savoir raccourcir la durée des matches.

"Ben, en fait, ce changement allongerait le temps de jeu parce qu'on ne ferait que des secondes balles et il y aurait alors de plus en plus de rallyes, donc ça me paraît être un peu farfelu", a estimé le joueur tricolore au micro d'Europe 1. Comme d'autres grands serveurs à l'instar du Canadien Milos Raonic ou du récent vainqueur de l'US Open, le Croate Marin Cilic, Tsonga souffrirait de la disparition du deuxième service, davantage favorable aux relanceurs.

>> LIRE AUSSI : Le deuxième service voué à disparaître ?

Le président de l'ITF, Francesco Ricci Bitti, souhaite réduire la durée des matches. Il a évoqué l'idée de supprimer le deuxième service ou encore de passer à des sets de 4 jeux gagnants.

>> LIRE AUSSI : Coupe Davis : Tsonga rapproche la France de la finale