Cyclisme : Kristoff remporte Milan-San Remo

  • A
  • A
Cyclisme : Kristoff remporte Milan-San Remo
@ MAXPPP
Partagez sur :

SURPRISE - Le coureur norvégien de l'équipe Katusha a dominé les favoris de l'épreuve, dimanche.

Un outsider à la parade. Le Norvégien Alexander Kristoff a créé la surprise, dimanche, en remportant la 105e édition de Milan-San Remo. Le coureur de l'équipe russe Katusha a dominé au sprint une vingtaine d'autres coureurs, sous la pluie, s'imposant devant le Suisse Fabian Cancellara (Trek) et le Britannique Ben Swift (Sky). Les grands favoris - le Britannique Mark Cavendish (5e), l'Allemand Gerald Ciolek (9e) et le Slovaque Peter Sagan (10e) - ont manqué de gaz dans les derniers mètres pour pouvoir disputer la victoire finale. Le Français Yoann Offredo (FDJ.fr) a terminé dans le premier groupe (16e).

Alexander Kristoff à Londres (930x620)

© REUTERS

Médaillé de bronze à Londres. Avant cette victoire dans la "Classicisma", l'un des principaux fait d'armes de Kristoff était une médaille de bronze lors de la course en ligne des Jeux olympiques de Londres, en 2012 (photo). Double champion de Norvège en 2007 et 2011, Kristoff s'était révélé l'an dernier sur les classiques en prenant plusieurs places d'honneur, sur des terrains bien différents (4e du Tour des Flandes, 8e de Milan-San Remo déjà et 9e de Paris-Roubaix). En début de saison 2014, il a remporté une étape du Tour d'Oman en devançant au sprint Tom Boonen ou encore Nacer Bouhanni.

Le panache de Nibali. Sur une chaussée glissante, ce Milan-San Remo 2014 n'aura pas offert le spectacle attendu. Le seul Vincenzo Nibali (Astana) a tenté sa chance dans la principale difficulté du parcours, la Cipressa. Mais le vainqueur du dernier Tour d'Italie a été repris avant la montée du Poggio, de moins en moins juge de paix de l'épreuve. Il n'a donné lieu à aucune attaque significative et les favoris se sont neutralisés. L'an prochain, le parcours de la première classique du printemps va être durci. Pour le spectacle, on ne va pas s'en plaindre...

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

PARIS-NICE - Vichot, victoire en bleu-blanc-rouge

RETOUR - Il faudra compter sur Contador