Cyclisme : Contador roi d'Espagne

  • A
  • A
Cyclisme : Contador roi d'Espagne
@ REUTERS
Partagez sur :

RETOUR D'ENFER - Le Madrilène a remporté dimanche la troisième Vuelta de sa carrière.

23 juillet 2014 : Alberto Contador annonce son forfait pour le Tour d'Espagne. 14 septembre 2014 : Alberto Contador remporte le Tour d'Espagne. Entre ces deux dates, "le Pistolero", victime d'une fissure à un tibia sur le Tour de France, est redevenu lui-même. Ou plutôt, et c'est encore plus fort, redevenu celui qu'il a été, un irrésistible gagnant de grands Tours.

"Pendant ces deux mois, mon moral a eu beaucoup de hauts et de bas, des jours plus ou moins bons, mais je ne voulais pas achever ma saison sur une chute", a avoué le coureur de l'équipe Tinkoff-Saxo. "C'est grâce au public qui m'a constamment soutenu, cette victoire est pour eux. Je veux remercier aussi mon équipe pour leur travail incroyable."

Contador-Froome, rendez-vous en 2015. A bientôt 32 ans, Contador épaissit un palmarès exceptionnel sur les grands Tours : deux Tours de France (2007 et 2009), un Giro (2008) et désormais trois Vueltas (2008, 2012 et 2014). "Je suis ravi de cette victoire.  Pour moi, c'est un rêve d'avoir remporté trois fois le Tour d'Espagne (en trois participations !, ndlr)", a convenu Contador à l'arrivée du dernier contre-la-montre disputé en soirée, dimanche, et remporté par l'Italien Adriano Malori (Movistar) qui a couru sur le sec alors que les favoris ont roulé sur une chaussée mouillée.

Contador avec Froome (930x620)

© REUTERS

Un "rêve" ? On jurerait pourtant que le rêve de Contador est davantage de remporter un troisième Tour de France, après celui de 2010 perdu pour contrôle positif au clenbutérol. Ce sera sans aucun doute son grand objectif en 2015, où il devrait avoir comme principal adversaire le Britannique Christopher Froome (Team Sky), son dauphin sur cette Vuelta (à 1'10") et qui avait lui aussi dû abandonner sur chute lors du dernier Tour de France. Alejandro Valverde, quatrième à Paris, grimpe cette fois sur le podium de cette Vuelta, pour la sixième fois en neuf participations ! 

>> LIRE AUSSI : Et si le Tour devenait payant ?