Coupe Davis : la France se qualifie pour la finale

  • A
  • A
Coupe Davis : la France se qualifie pour la finale
@ REUTERS
Partagez sur :

EXPLOIT - La paire Tsonga-Gasquet a balayé la doublette tchèque et qualifie la France pour la finale de la Coupe Davis.

 C'est le couronnement d'un week-end parfait. Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet ont dominé samedi après-midi la doublette tchèque en quatre sets (7-6,4-6,7-6,6-1), pour offrir une finale de Coupe Davis à l'équipe de France. Les Bleus s'imposent donc trois matches à zéro contre la République Tchèque, double tenante du titre, et affronteront la Suisse en finale.

Longtemps très accrochée, la partie a basculé au troisième set, après un tie-break remporté de haute lutte par les Tricolores. Les Tchèques n'auront abdiqué que dans le quatrième set. Radek Stepanek, exténué, n'arrivait pratiquement plus à servir à la fin du match. Le clan tricolore, de son côté, a explosé de joie et célébré cette qualification avec le public de Roland-Garros.

>> LIRE AUSSI : La France affrontera la Suisse de Federer en finale



Le tournant du match. Le troisième set commence parfaitement pour les Bleus. D'entrée de jeu, Tsonga et Gasquet obtiennent un break et s'envolent au score. Mais la République Tchèque, double tenante du titre, ne se laisse pas abattre. Radek Stepanek et Tomas Berdych remontent progressivement et poussent, comme au premier set,  les Français à disputer un jeu décisif. Le tie-break est serré, mais Richard Gasquet joue sur une autre planète lors de cette demi-finale. Le 21e joueur mondial sort alors deux revers impressionnants. Son dernier, un passing le long de la ligne, offre le troisième set aux Tricolores. Les Tchèques ne s'en relèveront pas.

tennispublic

© REUTERS

Roland-Garros survolté. L'écrin est superbe, mais souvent raillé pour sa froideur. Mais vendredi et samedi, le court central de Roland-Garros s'est sublimé pour pousser les Bleus vers la finale. Dans une ambiance des grands jours, l'enceinte parisienne a plus ressemblé à un stade de foot qu'à un tournoi du Grand Chelem. Principaux animateurs dans les tribunes : le kop de l'équipe de France, composé d'environ 300 fidèles et bouillants supporters, tous vêtus de bleu. A plusieurs reprises, la Marseillaise a été entonnée, et des "Qui ne saute pas n'est pas français" ont fait trembler l'enceinte. Alors, oui, ce n'est ni Belgrade, ni Madrid, mais le public français était bien présent.

>> A LIRE AUSSI : Gasquet fait exploser Berdych

Un véritable exploit. D'autant, qu'en face, la République Tchèque était loin d'être une victime expiatoire. La France a tout simplement éliminé les doubles tenants du titre. Et, symbole de cet exploit, la paire française Tsonga-Gasquet a battu une des meilleures doublettes de l'histoire de la Coupe Davis. Figurez-vous que Stepanek et Berdych restaient sur quinze victoires en seize matches dans la compétition. Une doublette qui était même invaincue depuis 2009, face à l'Espagne. Richard Gasquet estimait samedi matin que c'est "la meilleure équipe actuelle, avec les frères américains Bryan", dans les colonnes de l'Equipe. Même les meilleurs ne sont pas imbattables.

tennis2

© REUTERS

Rendez-vous en novembre. Les Français auront donc expédié cette demi-finale en trois petits matches. Vendredi, Richard Gasquet avait explosé le numéro 6 mondial, Tomas Berdych, avant que Jo-Wilfried Tsonga batte lui aussi facilement Lukas Rosol. Les Bleus se retrouvent ainsi pour la première fois en finale depuis 2010, et leur défaite face à la Serbie de Novak Djokovic à Belgrade. Ils affronteront du 21 au 23 novembre la Suisse ou l'Italie, opposées dans l'autre demi-finale à Genève. La finale pourrait avoir lieu au Grand Stade de Lille, qui peut accueillir plus de 25 000 personnes. L'ambiance promet d'y être survoltée, une nouvelle fois.