Basket : les joueuses du Qatar interdites de voile

  • A
  • A
Basket : les joueuses du Qatar interdites de voile
@ Capture d'écran TheGuardian.com
Partagez sur :

RÈGLEMENT - Le Qatar a été contraint de déclarer forfait face à la Mongolie lors des Jeux asiatiques.

Le débat autour du port du voile dans les compétitions sportives s'est invité lors des Jeux asiatiques qui se déroulent actuellement à Incheon, en Corée du Sud. Alors qu'elles devaient affronter la Mongolie lors du tournoi du basket, plusieurs joueuses du Qatar sont arrivées avec la tête recouverte d'un hijab.  Or, la Fédération internationale de basket (Fiba) interdit le port du voile dans ses compétitions. Devant le refus des joueuses d'enlever leur hijab, les officiels de la rencontre ont dû signifier le forfait de l'équipe du Qatar.

"Ce qui s'est passé aujourd'hui va à l'encontre des objectifs du Comité international olympique qui tendent vers l'inclusion des pays de différentes cultures et aussi contre le slogan des Jeux asiatiques d'Incheon clamant 'La diversité brille ici'", a tonné Ahlam Al Mana, la chef de la commission du sport féminin au Qatar. Celui-ci avait conscience que l'équipe n'allait pas pouvoir jouer. "Nous sommes ici pour signaler à la Fédération internationale que les équipes musulmanes sont prêtes à concourir dans n'importe quelle compétition", a-t-il encore précisé, cité par le quotidien britannique The Guardian. "Nous savions que le hijab était interdit, mais nous devions être ici. Nous devons montrer à tout le monde que nous sommes prêts à jouer, mais que la Fédération internationale n'est pas prête."

Rameuses iraniennes (1280x640)

© REUTERS

Des rameuses iraniennes avec le hijab. La Fiba interdit le port des voiles aux basketteuses, ce qui n'est pas le cas autres fédérations lors de ces Jeux asiatiques. Mercredi, une équipe d'aviron iranienne a ainsi remporté la médaille de bronze alors que les quatre membres de son embarcation portaient le hijab. La Fiba a prévu une phase de réflexion sur ce qui peut être porté ou non. Le Qatar doit jouer contre le Kazakhstan vendredi et face au Népal le lendemain. Rien n'indique qu'une solution pourrait être trouvée d'ici là.