3.000 m steeple : Mekhissi décroche le bronze

  • A
  • A
3.000 m steeple : Mekhissi décroche le bronze
@ REUTERS
Partagez sur :

VIDEO - Le coureur français a été devancé, comme à chaque fois, par deux Kényans.

Les Kenyans ont encore eu la peau de Mahiedine Mekhissi-Benabbad. Le coureur français a pris, jeudi à Moscou, la troisième place du 3.000 mètres steeple, comme il y a deux ans à Daegu, en Corée du Sud. Le double médaillé d’argent olympique a été devancé par Ezekiel Kemboi et Conselsus Kipruto, deux Kényans.

"Kemboi, c'est son troisième titre consécutif. Je ne sais pas comment je vais arriver à le battre !", a souri Mekhissi-Benabbad au micro de France Télévisions à l'issue de sa finale. "C'était une grosse course. Je me suis battu jusqu'au bout et je suis fier de cette médaille de bronze", a-t-il tout de même déclaré.

Contré aux 200 mètres

Il y a près d'un an, aux JO de Londres, Mekhissi-Benabbad avait livré une course extraordinaire de tactique pour terminer en argent derrière Kemboi. Jeudi, à Moscou, le Français a une nouvelle fois fait montre de sa science de la course, bien encadré comme toujours par les rois de la discipline, les Kényans. Bien parti et en embuscade lors des deux premiers kilomètres, le Rémois a tenté de porter une attaque dans les 200 derniers mètres mais il s'est fait contrer par Kemboi puis par Kipruto.

Les deux autres Français engagés dans cette finale ont connu un destin différent : Yoann Kowal a terminé à une très belle huitième place, donc finaliste, alors que Noureddine Smaïl a dû abandonner après avoir chuté en course.