Wiggins et Sky écrasent le Tour

  • A
  • A
Wiggins et Sky écrasent le Tour
@ REUTERS
Partagez sur :

EN UN CLIC - Le Britannique a renforcé son maillot jaune en remportant le chrono de Besançon.

Wiggins jaune vif. Comme attendu, Bradley Wiggins a profité du premier contre-la-montre du Tour de France, entre Arc-et-Senans et Besançon, pour asseoir sa domination sur le Tour de France. Le leader du team Sky a remporté ce chrono de 41,5 kilomètres en 51'24", soit 48,4 km/h de moyenne. Il repousse l'Australien Cadel Evans (BMC) à 1'43" et l'Italien Vincenzo Nibali (Liquigas) à 2'07". Au classement général, "Wiggo" possède désormais 1'53" d'avance sur Evans, vainqueur sortant. Si ça, ça ne ressemble pas à un coup d'assommoir...

Froome 09.07

© REUTERS

Froome confirme. Déjà vainqueur de la première étape montagneuse, samedi, sur la Planche des Belles filles, le Britannique Christopher Froome, coéquipier de Wiggins, a confirmé qu'il pouvait être un sérieux candidat au podium, en prenant la deuxième place de l'étape, lundi, à 35 secondes seulement de son leader. Il est même le seul à finir dans la même minute que Wiggins avec le champion olympique du chrono, le Suisse Fabian Cancellara, troisième à 57 secondes du vainqueur. Et voilà donc cet étonnant Froome, révélé sur le tard, propulsé à la troisième du classement général, à 2'07" de son chef de file. Les Sky ont désormais deux atouts dans leur manche. Leurs adversaires ont une journée de repos, mardi, et quelques nuits blanches pour échafauder une tactique...

Chavanel dans le Top 5. Malgré un tracé sinueux et piégeux, ce premier contre-la-montre du Tour a souri aux spécialistes de l'exercice. Champion de France en titre, Sylvain Chavanel (Omega-Pharma Quick Step) a pris la cinquième place, à 1'24" de Wiggins. "J'ai fait un très bon chrono, qui confirme ma forme sur ce Tour", a confié le Français. "J'ai toujours été dans le rythme et j'ai bien fini. J'avais la puissance dans les bosses, j'ai emmené le braquet. Je n'ai pas de regret." De bon augure avant le contre-la-montre des Jeux olympiques.

Gallopin 09.07

© MAXPPP

Gallopin premier Français. Pierre Rolland repoussé à plus de cinq minutes sur ce contre-la-montre (73e à 5'34"), le premier Français du classement général est désormais le coureur de Radioshack-Nissan, Tony Gallopin, fils de Joël, ancien coureur, et neveu d'Alain, directeur sportif de l'équipe. L'ancien coureur d'Astana a pris la 19e place de l'étape, à 2'46" de Wiggins. Il reste en course pour le maillot blanc, lui qui n'est qu'à 45 secondes de l'Américain Tejay van Garderen (BMC), étonnant quatrième de l'étape. "Non, je vais bientôt retrouver une place plus modeste d'équipier" a dit en substance le coureur au micro de France Télévisions. En attendant, il est, et de loin, le premier Français au général (13e à 5'59"), devant Chavanel, 16e à 8'18". L'embellie de l'an dernier avec le duo Voeckler-Rolland semble bien loin...