Wawrinka, heureuse(s) première(s)

  • A
  • A
Wawrinka, heureuse(s) première(s)
@ MAXPPP
Partagez sur :

TENNIS - Le Suisse savourait dimanche son premier succès en Grand Chelem aux dépens de Nadal.

Wawrinka avec le trophée (930x620)

© REUTERS

1. A 28 ans, Stanislas Wawrinka a remporté dimanche son premier titre du Grand Chelem aux dépens de Rafael Nadal (6-3, 6-2, 3-6, 6-3). "Je n'avais jamais espéré gagner un titre du Grand Chelem. Je n'en avais jamais rêvé parce que, pour moi, je n'étais pas assez bon pour battre ces gars", a réagi "Stan" avec plein d'humilité. Wawrinka devient également le premier joueur non issu du traditionnel "Big Four" (Nadal, Djokovic, Federer et Murray) à remporter un tournoi du Grand Chelem depuis Juan Martin del Potro à l'US Open 2009. Avant l'Argentin, il fallait remonter à Marat Safin à l'Open d'Australie 2005 pour trouver trace d'une telle "surprise".

Wawrinka remporte l'Open d'Australie :



Wawrinka face à Nadal (930x620)

© REUTERS

1. Jusqu'à dimanche, Wawrinka n'avait jamais battu Nadal en 12 confrontations. Pire, il n'avait même jamais réussi à lui prendre le moindre set (26 perdus !). Alors, forcément, au moment de conclure dans la première manche, son bras a un peu tremblé, offrant trois balles de break à l'Espagnol. La suite a été biaisée par la blessure au dos de Nadal. "Quand ça arrive, il faut saisir l'occasion", a commenté Wawrinka, interrogé sur les conditions de ce premier succès face à Nadal. "C'est peut-être la seule fois de ma vie que je serai en finale d'un Grand Chelem."

Djokovic face à Wawrinka (930x620)

© REUTERS

1. En finale, dimanche, Wawrinka a donc dominé un Nadal rapidement diminué par une blessure au dos. Mais ce titre n'est pas usurpé, loin de là. "Même si "Rafa" était blessé, je pense que je mérite ce Grand Chelem parce que j'ai battu (Novak) Djokovic, le n°2, et "Rafa", le n°1. J'ai vécu deux semaines fantastiques et joué le meilleur tennis de ma carrière." Wawrinka, brillant vainqueur du "Djoker" en quarts de finale (photo), est effectivement devenu le premier joueur à avoir battu Djokovic et Nadal dans le même tournoi du Grand Chelem.

Federer avec Wawrinka (930x620)

© REUTERS

1. Roger Federer était n°1 suisse depuis... 2001 ! Lundi, ce ne sera plus lui mais son ami Wawrinka, avec lequel il avait décroché la médaille d'or en double, lors des Jeux olympiques de Pékin, en 2008 (photo). "Pour moi, je suis toujours n°2 derrière Roger. C'est le meilleur joueur de l'histoire", a pourtant déclaré Wawrinka qui, avant de remporter l'Open d'Australie, avait également été demi-finaliste à l'US Open, en septembre dernier. "Etre devant lui au classement, ça ne représente rien. Mais, en revanche, être n°3 mondial, je ne comprends pas." Et pourtant, "Stan" sera bien n°3 au classement publié par l'ATP, lundi, derrière Nadal et Djokovic, ses deux plus belles victimes à Melbourne...

sur le même sujet, sujet,

L'INFO - Wawrinka l’emporte face à un Nadal diminué