Vendée Globe : un champion nommé Gabart

  • A
  • A
Vendée Globe : un champion nommé Gabart
François Gabart a franchi la ligne d'arrivée peu après 15 heures dimanche, devenant le plus jeune vainqueur du Vendée Globe.@ REUTERS
Partagez sur :

Le skipper charentais de 29 ans a remporté son premier Vendée Globe en un temps record.

L'INFO. François Gabart entre dans l'histoire. François Gabart a fait du mythique "Tour du monde en 80 jours" de Jules Verne une réalité en remportant dimanche aux Sables d'Olonne la septième édition du Vendée Globe en 78 jours deux heures 16 minutes et 40 secondes.

Un exploit. En passant sous la barre des 80 jours, le navigateur français a accompli en solitaire et sans assistance un exploit déjà réalisé en équipage ou sur un multicoque, mais jamais sur un voilier monocoque. Pour sa première participation, cet ingénieur de 29 ans est aussi devenu, à la barre de Macif, le plus jeune vainqueur de cette course - un record détenu jusque-là par Alain Gautier, qui avait remporté le Vendée Globe en 1993 à l'âge de 30 ans.

Un record. Le précédent record de vitesse de "l'Everest des mers" datait de sa précédente édition, en 2008-2009, quand Michel Desjoyeaux avait mis 84 jours, trois heures, neuf minutes et huit secondes. A titre de comparaison, en 1989-1990, le premier vainqueur de l'épreuve, Titouan Lamazou, avait passé 109 jours huit heures 48 minutes et 50 secondes en mer sur son bateau "Écureuil d'Aquitaine II".

27.01_arrive-sable-d-olonne

Une arrivée triomphale. Le skipper va désormais rentrer dans le chenal du port Sables d'Olonne pour une arrivée triomphale. Sur place, tout est prêt pour accueillie François Gabart. même le ponton a été recouvert d'un tapis rouge par célébrer l'arrivée du vainqueur. Agé de 29 ans, François Gabart devrait franchir la ligne d'arrivée peu après 15 heures  et devenir le plus jeune vainqueur de l'épreuve. Armel Le Cléac'h (Banque Populaire), 2e, qui était devancé de 96,6 milles par Gabart à 9 heures est pour sa part attendu vers 17h30 dimanche.

Des milliers de spectateurs. Vêtus de cirés, armés de parapluie, équipés de toiles imperméables pour s'asseoir, des milliers de personnes se sont massées sur le bord du chenal des Sables-d'Olonne pour acclamer le vainqueur du Vendée Globe. Dès le début de la matinée, il sont venus majoritairement de Vendée mais aussi des départements limitrophes, et on trouvait parmi eux de nombreux Charentais, le département de François Gabart.

bravo-francois

Un mentor de renom. Michel Desjoyeaux, vainqueur de la dernière édition du Vendée Globe en 2009 et mentor de Gabart, s'est porté à sa rencontre à bord d'un gros catamaran à moteur de l'organisation. En raison de la marée, les voiliers pourront emprunter le chenal dimanche à partir de 14 heures et jusqu'à 19 heures.

Pas de plaisanciers... Le mauvais temps a conduit les autorités à interdire la sortie du chenal aux plaisanciers à partir de 7 heures pour qu'ils ne gênent pas Gabart et Le Cléac'h lorsqu'ils arriveront. S'il arrive avant 13h02 locales, cet ingénieur blond aux yeux bleus aura bouclé son tour du monde de quelque 24.000 milles (44.450 km) en moins de 78 jours, pulvérisant le record du Vendée Globe établi par Michel Desjoyeaux en 2009 en 84 jour, 3 heures et 9 minutes.

>>> A LIRE AUSSI : Vendée Globe : Gabart, un Horn record

Les félicitations de Le Cam. "Mon petit François, Félicitations pour cette belle place", a écrit Jean Le Cam, en 5e position du Vendée Globe, dans une lettre ouverte adressée à son cadet . "Tu nous as bluffés, on en est les bras ballants. Ce que tu as fait est tout simplement impressionnant",  a salué le skipper, qui avait terminé en 2e position de l'édition 2004-2005 du Vendée Globe.