Usain Bolt, de l'athlétisme au football ?

  • A
  • A
Usain Bolt, de l'athlétisme au football ?
@ Reuters
Partagez sur :

RECONVERSION - Le recordman du monde du 100 et 200 m a été approché par le sélectionneur de la Jamaïque.

C’est un secret de polichinelle, Usain Bolt est grand fan de football, et de Manchester United plus particulièrement. "La Foudre" jamaïcaine rappelle qu’il aimerait, après les Jeux olympiques de Rio de 2016, tenter sa chance dans une équipe de football professionnel. Usain Bolt est d'ailleurs très à l’aise techniquement, comme on peut le voir dans cette vidéo (ci-dessous), datant de 2013.

Usain Bolt avec le maillot de Manchester United

© Reuters

La Fédération jamaïcaine de football a vraisemblablement décelé des talents chez Bolt et pourrait répondre favorablement à sa requête. Dans les colonnes du quotidien The Gleaner, le sélectionneur allemand  Winfried Schäfer songe à le sélectionner ! "J’ai vu dans la presse qu’Usain Bolt veut jouer au football. C’est un Jamaïcain et je le veux en équipe nationale", a-t-il avancé dans les colonnes du journal caribéen. C’est notre but. Peut-être après les Jeux de Rio (en 2016), je voudrais le voir avec notre équipe. C’est ce que je veux lui dire. J’espère qu’il jouera pour son pays".

Bolt a réagi de manière laconique via son compte Twitter, laissant la porte ouverte à une éventuelle reconversion. Mais ferait-il un bon joueur?

 

"Un gabarit à la Zlatan." Si l’on ne connaît pas réellement son niveau de jeu, les capacités physiques du Jamaïcain sont indéniables. L’homme le plus rapide du monde aurait même un profil "intéressant" selon Guy Roux. Le consultant football pour Europe 1 a même sorti du grenier un exemple dont lui seul a connaissance : "j’ai connu en Bourgogne, quand j’étais jeune, le champion de France du 100 m René Bonino (en 1951 et 1952, ndlr). Il jouait avant-centre dans l’équipe du Creusot. Évidemment quand il se sauvait avec la balle, et qu’il arrivait à l’emmener, personne ne le rattrapait."

L'ancien entraîneur de l'AJ Auxerre va même plus loin et ose la comparaison avec un certain… Zlatan Ibrahimovic ! "Usain Bolt, s’il est un joueur moyen, avec un bon passeur, pourrait faire des dégâts. Usain Bolt a le même gabarit que Zlatan Ibrahimovic, qui est plus lourd (92kg contre 95kg). Il serait bon en jeu de tête et en contre-attaque, à condition qu’il ait une technique moyenne." Mais de là à voir la longue carcasse du sprinteur sur les terrain de Premier League, il semble y avoir un monde.

Zlatan-2

"Tout le monde n’est pas Zlatan". Un avis rapidement nuancé par un autre spécialiste, Jean-Claude Perrin. Si le consultant d'Europe 1 concède qu’Usain Bolt sera "toujours en très bonne forme physique" après 2016, il s’interroge sur sa technique. "Même si certains footballeurs ne sont pas à 100% de leur niveau physique, ils restent de très bons manieurs de ballon." Quant à la comparaison avec le Suédois : "tout le monde n’est pas Zlatan. Il faut être excessivement réservé, prudent et ne pas faire croire que quand on est dans un couloir du 100 m, on a les qualités physiques pour pouvoir jouer au football."

Et d’énumérer les différences notables entre deux disciplines aux exigences physiques bien différentes: "le foot, c’est fait de changements de rythme, d’alternance de mouvements. Et puis, une chose qu’on ne connaît pas en athlétisme, c’est le contact physique." Usain Bolt le sait désormais, il a encore deux ans pour améliorer sa conduite de balle...

sur le même sujet, sujet,

VIDÉO - Bolt, coach particulier d'Agüero