Une équipe NFL coûte 1 milliard d'euros

  • A
  • A
Une équipe NFL coûte 1 milliard d'euros
@ REUTERS
Partagez sur :

GROS SOUS - La franchise la plus chère de NFL est les Dallas Cowboys.

La NFL ne connaît pas la crise. Le classement annuel du magazine Forbes indique ainsi une progression de 23% de la valeur moyenne des franchises du championnat professionnel de football américain. Celle-ci s'établit désormais à 1,43 milliard de dollars, soit plus d'un milliard d'euros (1,08). Selon les calculs de Forbes, qui prend en compte entre autres le chiffre d'affaires, les bénéfices, l'effectif et la structure de chaque franchise, la valeur moyenne d'une équipe de NBA (basket-ball) est de 634 millions de dollars (478 millions d'euros), d'une franchise MLB (base-ball) de 811 millions de dollars (612 millions d'euros) et d'un club de football parmi les quatre grands championnats européens de 1,05 milliard de dollars (792 millions d'euros).

Le Real Madrid devant les Dallas Cowboys. La franchise la plus chère de la NFL est les Dallas Cowboys, dont la valeur estimée par Forbes est de 3,2 milliards de dollars (2,4 millions d'euros). Dallas devance les New England Patriots (2,6 Mds) et les Washington Redskins (2,4 Mds). Les Seattle Seahawks, vainqueurs du Super Bowl 2014, occupent la 15e place (1,33 Md) de ce classement, clos par les St Louis Rams (32e, 930 millions). Tous sports collectifs, seul le Real Madrid est davantage valorisé que la franchise NFL de Dallas, avec 3,5 milliards de dollars, soit 2,6 milliards d'euros.

Matt Ryan, 43,8 millions de dollars par an. A noter que les salaires des stars de la discipline sont à l'avenant puisque le joueur le mieux rémunéré de la Ligue, le quarterback des Atlanta Falcons, Matt Ryan, émarge à 43,8 millions de dollars par an, soit 33 millions d'euros. Il devance deux autres quarterbacks, Matthew Stafford (Detroit Lions, 33 millions de dollars) et Peyton Manning (Denver Broncos, 27,1 millions de dollars). La saison NFL débute le jeudi 4 septembre prochain avec le déplacement des Green Bay Packers chez le champiopn en titre, les Seattle Seahawks.

>> LIRE AUSSI : Les pom-pom girls, ces prolétaires du foot US