Un nouveau souci pour Mekhissi ?

  • A
  • A
Un nouveau souci pour Mekhissi ?
@ REUTERS
Partagez sur :

ATHLÉTISME - Mahiédine Mekhissi aurait agressé un responsable du CREPS.

Le double vice-champion olympique du 3.000 m steeple Mahiédine Mekhissi-Benabbad pourrait bien avoir de nouveaux soucis. Déjà condamné à cinq mois de suspension avec sursis avec une mise à l'épreuve de trois ans après la violente altercation avec Mehdi Baala en 2011, il est cette fois accusé d'agression par un responsable du CREPS (centre régional d'éducation populaire et de sport) de Reims, sa ville natale.

Une plainte déjà déposée

Selon des informations divulgués par le quotidien L'Equipe jeudi, l'athlète de 27 ans aurait eu une violente altercation lundi dernier avec un responsable du haut niveau du CREPS à propos d'un emploi au sein de la structure pour lequel le frère de l'athlète aurait postulé, sans succès.

Mekhissi

"Monsieur Mekhissi discutait avec un collègue puis il s'est jeté sur moi, m'a saisi au cou alors que j'étais derrière, en train de lire quelque chose", raconte le responsable du haut-niveau qui a souhaité garder l'anonymat. Ce dernier a déjà déposé une plainte pour violences volontaires. Mahiédine Mekhissi, lui, ne nie pas l'altercation mais l'importance de l'altercation.

Déjà condamné pour son altercation avec Baala

Ce n'est pas le premier coup de sang pour le spécialiste du 3.000 m steeple. A l'issue d'un 1.500 m au meeting de Monaco, en juillet 2011, Mekhissi s'en était pris violemment à Mehdi Baala. A l'époque, il avait déjà été condamné.