Un 50-50 pour les Français

  • A
  • A
Un 50-50 pour les Français
@ REUTERS
Partagez sur :

TENNIS - La moitié des huit joueurs français engagés vendredi a réussi à se qualifier.

Quatre sur huit. Cette journée de vendredi était annoncée comme la "fête nationale" par le quotidien de Roland-Garros. Six joueurs et deux joueuses tricolores étaient en effet sur les courts : trois joueurs et une joueuse ont survécu. Programmée d'entrée sur le court Philippe-Chatrier, Marion Bartoli s'est qualifiée aux dépens de la Colombienne Marianna Duque-Marino en deux sets serrés (7-6(5), 7-5). En revanche, Virginie Razzano a logiquement subi la loi en fin de journée de l'ancienne gagnante du tournoi, Ana Ivanovic (6-3, 6-2). Chez les hommes, Richard Gasquet a été le premier à se qualifier : il a facilement décroché son billet pour le troisième tour face au Polonais Michal Przysiezny (6-3, 6-3, 6-0). Jo-Wilfried Tsonga a remporté le duel 100% tricolore du troisième tour face à Jérémy Chardy (6-1, 6-2, 7-5). Julien Benneteau, diminué, a subi la loi de Roger Federer (6-3, 6-4, 7-5). Gilles Simon et Gaël Monfils ont eux disputé deux marathons de cinq sets. Le premier s'en est sorti, le deuxième non.

Monfils, fin de l'aventure. Il a une nouvelle fois enflammé Roland-Garros mais, cette fois, Gaël Monfils a perdu. Après avoir sorti le Tchèque Tomas Berdych (n°5) et le Letton Ernests Gulbis aux tours précédents, le Tricolore a trébuché sur l'obstacle Tommy Robredo. L'Espagnol, qui avait pourtant concédé les deux premiers sets, a réussi à s'imposer en cinq manches (2-6, 6-7(5), 6-2, 7-6(3), 6-2). La porte d'Auteuil va devoir se trouver un autre héros. A LIRE :Monfils, la cruelle déception

31.05.Monfils2.Tennis.RG.Reuters.930.620

© REUTERS

Simon a rendez-vous avec Federer. Cela n'a pas été de tout repos mais finalement, Gilles Simon a réussi à dominer l'Américain Sam Querrey. La tête de série n°15 s'est imposée en cinq sets (2-6, 6-3, 2-6, 7-6(2), 6-2) et s'est offerte le droit de retrouver Federer en huitièmes de finale. Les deux joueurs se sont déjà affrontés à cinq reprises (deux victoires pour Simon, trois pour Federer, dont une sur abandon). La seule fois qu'ils ont joué l'un contre l'autre en Grand Chelem, c'était à l'Open d'Australie 2011. Et Federer l'avait emporté en cinq sets après une sacrée bataille. Voilà qui promet pour leur huitième de finale.

nadal Klizan 930.1200

© Max PPP

Nadal perd encore… un set. On va finir par s'habituer. Rafael Nadal, qui n'avait concédé qu'une seule manche l'an dernier, en a déjà perdu deux cette année. Après l'Allemand Daniel Brands, c'est le Slovaque Martin Klizan qui a réussi cet exploit (4-6, 6-3, 6-3, 6-3). Sur le terrain, le septuple vainqueur de l'épreuve n'a pas paru souverain. Et, en conférence de presse, le Majorquin a regretté que son match n'ait pas été programmé plus tôt jeudi afin de bénéficier du même temps de repos que son futur adversaire, l'Italien Fabio Fognini, qu'il retrouvera samedi. Bougon, "Rafa". A LIRE :Faut-il s'inquiéter pour Nadal ?

Les principaux résultats du 3e tour :

HOMMES

Jo-Wilfried Tsonga (FRA/n°6) bat Jérémy Chardy (FRA/n°25) 6-1, 6-2, 7-5
Tommy Robredo (ESP/n°32) bat Gaël Monfils (FRA) 2-6, 6-7, 6-2, 7-6, 6-2
Gilles Simon (FRA/n°5) bat Sam Querrey (USA/n°18) 2-6, 6-3, 2-6, 7-6, 6-2
Roger Federer (SUI/n°2) bat Julien Benneteau (FRA/N.30) 6-3, 6-4, 7-5
David Ferrer (ESP/n°4) bat Feliciano Lopez (ESP) 6-1, 7-5, 6-4
Richard Gasquet (FRA/n°7) bat Michal Przysiezny (POL) 6-3, 6-3, 6-0 (2e tour)

FEMMES

Serena Williams (USA/n°1) bat Sorana Cirstea (ROM/n°26) 6-0, 6-2
Ana Ivanovic (SRB/n°14) bat Virginie Razzano (FRA) 6-3, 6-2
Marion Bartoli (FRA/n°13) bat Mariana Duque (COL) 7-6, 7-5 (2e tour)