Tsonga passe, Monfils se surpasse

  • A
  • A
Tsonga passe, Monfils se surpasse
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

TENNIS - Ça passe pour Tsonga, Monfils, Chardy, Simon et Benneteau. Llodra, Mahut et Roger-Vasselin sortent. 

Tsonga impose sa loi. Le Manceau a montré qu'il était solide, mercredi pour son deuxième tour à Roland-Garros. Opposé au gaucher finlandais, Jarkko Nieminen, Jo-Wilfried Tsonga a assuré l'essentiel pour passer en trois manches (7-6[6], 6-4, 6-3). "L'important dans ce genre de match, c'est de gagner", a expliqué le n°1 français, très lucide en conférence de presse. Et pour cause, il y a eu quelques petites imperfections et trop de fautes directes. Autant de points noirs à corriger avant le prochain tour, où il sera opposé à un autre Français, Jérémy Chardy. "Il sait que c'est une grande chance pour lui. A moi d'être solide et de lui montrer que je mérite mon rang". "Jo" a gagné en patron et veut continuer de la même manière. 

Chardy

Chardy a gardé des forces. L'objectif principal de Jérémy Chardy était de rester le moins longtemps possible sur le court. Objectif atteint après une victoire en trois sets sur Roberto Bautista Agut (6-1, 7-5, 6-4) et un peu moins de deux heures de jeu. "Jo, tout le monde le connaît. Ça sera un match très difficile, mais je n'ai pas perdu d'énergie, c'est le mieux que je pouvais espérer". Les deux joueurs ont gardé des forces, ça promet un beau combat vendredi. 

Monfils ne lâche rien. Après avoir sorti Berdych au premier tour, la Monf' avait fait de très belles promesses au public du Central. Mercredi, le Parisien s'est une nouvelle fois surpassé pour se défaire du Letton Ernests Gulbis en quatre manches (6-7[5], 6-4, 7-6[4], 6-2). Pourtant mal embarqué dans cette rencontre, le 81e joueur mondial a su puiser dans ses réserves pour sortir des points somptueux dans les moments importants. A la fin du match, Gaël Monfils a encore pris soin de remercier le public pour son soutien. Après plus de 7 heures passées sur le court (4 heures contre Berdych et 3h15 mercredi), le Central aura son importance, vendredi contre l'Espagnol Tommy Robredo. 

Monfils

Benneteau en pleurs. Le Marseillais n'a pu retenir ses larmes, à la fin de son match contre l'Allemand Tobias Kamke. Des larmes de fatigue et des larmes de joie. Après avoir remporté les deux premières manches, Julien Benneteau a craqué dans les deux suivants. Blessé à la cuisse droite, il a même failli abandonner dans la cinquième et dernière manche. Mais il a serré le poing pour finalement s'imposer (7-6[9], 7-5, 5-7, 0-6, 6-4). Un joli sacrifice pour s'offrir un troisième tour de luxe contre un certain... Roger Federer. Le Suisse s'est promené tombeur, mercredi face à Somdev Devvarman (6-2, 6-1, 6-1). 

Simon

Simon passe aussi. Lui a eu beaucoup plus de "chance". Son adversaire du jour, l'Uruguayen Pablo Cuevas ne s'était visiblement pas remis de son match en cinq sets contre Adrian Mannarino. Après un premier set accroché, le Niçois a déroulé pour valider son ticket pour le troisième tour (6-7[2], 6-1, 6-1, 6-1). 

Llodra s'arrête là. Dans un match de gros serveurs sur le court Suzanne-Lenglen, Michaël Llodra est tombé sur plus fort que lui. Avec 24 aces et 63% de premières balles, le Canadien Milos Raonic a eu raison du Français en quatre manches (7-5, 3-6, 7-6[3], 6-2). 

Roger-Vasselin et Mahut éliminés. Pour eux aussi, l'aventure s'arrête là. Après un très bon début de saison sur terre terre battue (une demi-finale à Nice notamment), Edouard Roger-Vasselin s'est incliné contre un spécialiste de l'ocre, l'Espagnol Nicolas Almagro (6-2, 6-4, 6-3). De son côté, Nicolas Mahut 'a rien pu faire face au Serbe Janko Tipsarevic mercredi (6-2, 7-6[4], 6-1). 

 
Serena-Williams

Garcia corrigée par Serena. Serena Williams a fait peu de cas de la jeune Française Caroline Garcia, au deuxième tour de Roland-Garros. Beaucoup trop puissante, beaucoup trop athlétique, beaucoup trop forte en résumé. Garcia, qui s'était fait connaître en prenant un set à Maria Sharapova il y a deux ans, à 17 ans, n'a réussi à prendre que 3 jeux à Serena Williams (battue 6-1, 6-2).

Les principaux résultats :

HOMMES

Roger Federer (SUI/n°2) bat Somdev Devvarman (IND) 6-2, 6-1, 6-1
David Ferrer (ESP/n°4) bat Albert Montañés (ESP) 6-2, 6-1, 6-3
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/n°6) bat Jarkko Nieminen (FIN) 7-6, 6-4, 6-3
Gaël Monfils (FRA) bat Ernests Gulbis (LAT) 6-7, 6-4, 7-6, 6-2
Jérémy Chardy (FRA/n°25) bat Roberto Bautista (ESP) 6-1, 7-5, 6-4
Gilles Simon (FRA/n°15) bat Pablo Cuevas (URU) 6-7, 6-1, 6-1, 6-1
Julien Benneteau (FRA/n°30) bat Tobias Kamke (GER) 7-6, 7-5, 5-7, 0-6, 6-4
Milos Raonic (CAN/n°14) bat Michael Llodra (FRA) 7-5, 3-6, 7-6, 6-2
Nicolas Almagro (ESP/n°11) bat Edouard Roger-Vasselin (FRA) 6-2, 6-4, 6-3

FEMMES

Serena Williams (USA/n°1) bat Caroline Garcia (FRA) 6-1, 6-2
Bojana Jovanovski (SRB) bat Caroline Wozniacki (DEN/n°10) 7-6, 6-3
Virginie Razzano (FRA) bat Zuzana Kucová (SVK) 4-6, 6-2, 6-0
Ana Ivanovic (SRB/n°14) bat Mathilde Johansson (FRA) 6-2, 6-2
Petra Kvitova (CZE/n°7) bat Aravane Rezai (FRA) 6-3, 4-6, 6-2 (1er tour)