Tsonga, le rendez-vous manqué

  • A
  • A
Tsonga, le rendez-vous manqué
@ MAXPPP
Partagez sur :

ROMAN-PHOTO - Le Français a été largement dominé par Ferrer, vendredi, en demi-finales.

Le symbole aurait été magnifique : un Français finaliste à Roland-Garros, trente ans après la victoire de Yannick Noah. Oui, mais voilà, Jo-Wilfried Tsonga s'est heurté à un mur, vendredi, en la personne de David Ferrer. L'Espagnol, tête de série n°4, s'est imposé en trois sets secs (6-1, 7-6(3), 6-2). Retour en images sur un rendez-vous manqué.

Jo-Wilfried Tsonga face à Ferrer (930x620)

© REUTERS

Débuté sur un court Central à moitié vide en raison de la durée du match précédent entre Rafael Nadal et Novak Djokovic, le premier set tourne rapidement à l'avantage de Ferrer. Tsonga paraît assommé par le poids de l'événement et concède deux fois son service.

Ferrer face à Tsonga (930x620)

© REUTERS

Tsonga se heurte à un véritable mur, qui lui renvoie toutes les balles. Le Français est contraint fait des fautes : 15 dans le 1er set, qu'il perd 6-1.

Tsonga sur le Central (930x620)

© REUTERS

Le public est revenu et "Jo" se sent mieux. Il tient tête à l'Espagnol dans la seconde manche et mène même 3-0. L'espoir renaît.

Tsonga avec l'arbitre (930x620)

© REUTERS

Mais Tsonga perd son avantage et concède quatre jeux de rang. Il s'agace également de plusieurs décision arbitrales, à 3-1, puis à 5-4.

Tsonga lève le poing (930x620)

© REUTERS

Le Manceau, qui a eu une balle de set à 5-4, sauve quatre balles de break dans le jeu suivant et parvient à mettre la pression sur l'Espagnol en remportant son jeu de service (6-5).

Tsonga face à Ferrer (930x620)

© MAXPPP

Poussé au jeu décisif, Tsonga retombe dans ses travers et commet de multiples fautes directes : 25 sur la deuxième manche… Mené deux sets à zéro, il est désormais condamné à un impossible exploit…

Tsonga avec Ferrer (930x620)

© REUTERS

… Qui ne vient pas. Ferrer met la main sur la troisième manche en réalisant le break à 2-1. Il s'impose finalement en prenant une deuxième fois le service de Tsonga. Au filet, le Français semble ailleurs…