Tennis : quelles chances pour Monfils face à Federer ?

  • A
  • A
Tennis : quelles chances pour Monfils face à Federer ?
@ Reuters
Partagez sur :

US OPEN – Le Parisien, 24e mondial, aura fort à faire face à Roger Federer en quart de finale de l’US Open. Mais...

Il peut croire en ses chances. Gaël Monfils, 24e mondial, a tout ce qu’il faut pour bien ennuyer, sinon renverser Roger Federer, à l’occasion de leur quart de finale de l’US Open dans la nuit de jeudi à vendredi. Un match prometteur, entre le détenteur du plus grand palmarès de l’histoire du tennis et l’un des joueurs les plus spectaculaires et imprévisibles de ce sport.

Accéder au dernier carré pour la deuxième fois. L’enjeu est de taille pour Gaël Monfils. S’il bat le Suisse, il accédera pour la deuxième fois de sa carrière à une demi-finale d’un tournoi du Grand Chelem, après celle décrochée à Roland-Garros en 2008, perdue face à un certain… Federer.

Pourquoi y croire

Particulièrement en forme et "bien dans sa tête". Les chiffres ne parlent pas vraiment en la faveur du Français. En neuf rencontres, il s’est imposé seulement deux fois face à "Roger". Mais de l’aveu du principal intéressé, il s’est rarement aussi bien senti  qu’actuellement. "En ce moment, je sens que je suis bien", explique-t-il à L’Equipe, en évoquant ses coups, sa forme et son mental. "Réussir à se sentir bien physiquement, bien dans la tête et bien dans ses frappes… Pfff… J’ai de la chance que m’arrive ici et maintenant", ajoute "La Monf". "Arriver à tout ça en Grand Chelem, c’est pas fréquent". 

Des arguments. Quand tout fonctionne pour Gaël Monfils, il sait être redoutable. Son huitième de finale face au Bulgare Dimitrov, remporté en trois sets (7-5, 7-6, 7-5) mardi soir, en a été un exemple efficace. Une bonne utilisation de "ses armes", et Monfils peut faire mal. "Avec ce jeu-là, il a des chances de battre Federer", affirme Arnaud Clément, le capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, lui aussi interrogé par L'Equipe.

"Slideman", ainsi qu'il est surnommé, devra impérativement compter sur un service solide s'il souhaite s'imposer. "Sa défense et sa capacité à alterner balles lourdes et accélérations fulgurantes peuvent aussi faire mal", précise Arnaud Clément.

Ce qui risque de poser problème

Son admiration pour Roger Federer. Entre sa finale à Toronto et sa victoire aux Masters 1000 de Cincinnati, la saison du Suisse sur est des plus convaincantes. Certains n'hésitent pas à dire que Federer a même retrouvé son jeu "d'avant", quand il dominait outrageusement le tennis mondial. Gael Monfils fait partie de ceux-là. " "Roger, c'est la légende du tennis, le plus grand joueur de l'histoire", déclare-t-il au sujet de son adversaire du jour. "Je pourrai dire plus tard à mes enfants que j'ai joué contre lui." Une émotion qui pourrait lui jouer des tours, de l'avis de bien des analystes.

Se méfier de lui-même. Quand on est imprévisibles, on l'est dans les deux sens. A ce titre, Gaël est le meilleur ennemi de Monfils. Son plus gros problème? "Sa concentration", répond un autre Français qui le connaît bien, Gilles Simon. "Ça me gonfle de voir ce potentiel gâché", soupire le Niçois, qui est, au même titre que Roger Federer, d'avis que "Slideman" aurait sa place dans le top 10 des meilleurs joueurs du monde. "Le problème de Gaël, c'est qu'il est tellement fort qu'il gagne des matchs en ne jouant pas bien", souligne-t-il.

La Parisien, lui, a une vision bien plus simple des choses. "Je suis quelqu'un de relax, je donne toujours le meilleur de moi-même. Mais si quelque chose ne me rend pas heureux, je ne le fais pas", lâche-t-il. Imprévisible, on vous dit.