Super Bowl : Seattle plane

  • A
  • A
Super Bowl : Seattle plane
@ MAXPPP
Partagez sur :

FOOT US - La ville a dignement fêté la victoire de son équipe, dimanche, face aux Denver Broncos.

"J'ai attendu ce moment toute ma vie. Maintenant, je peux mourir tranquille." Jim Jorgensen savoure l'instant. Ce supporter des Seahawks, qui avait assisté au premier match de la franchise en 1976, alors qu'il n'avait que 12 ans, exprime sa joie dans le quotidien The Seattle Times. Comme plusieurs milliers d'habitants de Seattle, ce quinquagénaire est descendu dans les rues de la ville pour célébrer la victoire de sa ville dans le Super Bowl, dimanche soir, aux dépens de Denver (43-8).

Supporter de Seattle (930x620)

Cupcakes de Seattle (930x1240)

© REUTERS

La franchise de l'Etat de Washington a remporté le plus fameux trophée du sport américain huit ans après une première tentative infructueuse, face aux Pittsburgh Steelers. "En 2006, nous avions été volés", insiste un autre habitant de Seattle dans le quotidien local. "Ça atténue la déception. la ville en avait besoin." Ce Super Bowl a été fêté comme on fêterait une victoire en Coupe du monde dans un pays du Vieux Continent. Avec quelques vapeurs de marijuana en plus et des cupcakes en bouche (aux couleurs de l'équipe !), l'Etat de Washington étant l'un des deux Etats à avoir légalisé l'usage du cannabis à titre récréatif, avec le Colorado des Broncos...
Supportrices de Seattle (930x620)

La ville de Seattle était sevrée de trophées dans un sport majeur depuis 1979 et le titre NBA des Seattle SuperSonics, franchise aujourd'hui sise à Oklahoma City... Depuis ce transfert, la ville vibre essentiellement aux exploits de son équipe de football américain, présente en play-offs lors de trois des quatre dernières saisons. Dans leurs discours d'après-match, tous les joueurs des Seahawks ont d'ailleurs remercié l'apport du fameux 12e homme, comme l'on surnomme les supporters de la franchise. Dans leur antre du CenturyLink Field, les "Balbuzards" bénéficient en effet d'une ambiance exceptionnelle, qui perturbe les consignes d'équipe de l'adversaire. La police de Seattle a elle aussi décidé de rendre hommage aux fans des Seahawks en publiant dès la fin du match un message avec son badge contenant le fameux nombre 12. 



Feux dans la rue à Seattle (930x620)

© REUTERS

Ce clin d’œil n'a pas empêché certaines scènes de tension, tard dans la soirée, entre police et supporters. La pergola de Pioneer Square a souffert dans l'affaire et les forces de l'ordre ont été obligées d'intervenir dans certains quartiers, où des feux de joie avaient été allumés. Des panneaux de signalisation ont également été dégradés par des casseurs.



Les autorités devraient mettre tout en œuvre afin que la parade des joueurs dans la ville, prévue mercredi, se déroule sans incident. Histoire de ne pas gâcher un moment historique pour Seattle.

sur le même sujet, sujet,

    L'INFO - Seattle humilie Denver et s'offre son premier titre

    VIDEO - Bruno Mars enflamme la mi-temps du Super Bowl