Super Bowl : la "Legion of Boom" défie Brady

  • A
  • A
Super Bowl : la "Legion of Boom" défie Brady
@ Tom Pennigton/AFP
Partagez sur :

DUEL - La finale de la saison NFL oppose dimanche les Seattle Seahawks aux New England Patriots.

"Nous sommes la meilleure défense de l'histoire de la NFL." Quand il s'agit d'évoquer ses coéquipiers de la défense des Seattle Seahawks, qui vont défendre leur titre, dimanche, contre les New England Patriots, à Glendale, dans l'Arizona, Michael Bennett n'y vas pas par quatre chemins. Le "lineman" a des arguments : depuis trois saisons, les Seahawks sont en effet l'équipe qui a le concédé le moins de points dans la NFL.

Le Super Bowl 2015 ou l'attaque des Patriots VS la défense des Seahawks :



La ligne défensive arrière des Seahawks a gagné depuis 2012 le surnom de "Legion of Boom" (en référence au super vilain des DC Comics "Legion of Doom"). Parmi cette ligne, qui comprend également (et traditionnellement) Kam Chancellor, Earl Thomas, Byron Maxwell et Jeremy Lane, un homme se détache, Richard Sherman.



"U mad bro ?" Au sein d'une Ligue qui valorise l'attaque et la passe, Seattle fait figure d'exception. Sa plus grande star figure dans les rangs de sa défense, avec Richard Sherman. Le n°25 a envoyé son équipe au Super Bowl, la saison dernière, en déviant une passe adverse lors de la finale de conférence face aux San Francisco 49ers. "Je suis le meilleur corner (back) de la Ligue", avait alors hurlé Sherman. Une chose est certaine : il en est un des meilleurs hâbleurs. Il s'était déjà fait remarquer fin 2012, après une victoire face aux Patriots, en égratignant l'icône Tom Brady sur Twitter avec une "catchline" devenue mythique depuis : "U mad bro ?" (qu'on pourrait traduire par "t'es ouf ou quoi ?").



Touché en fin de match lors de la finale de conférence contre les Green Bay Packers (28-22 a.p.), Sherman sera bien présent, dimanche, au University of Phoenix stadium. Et ses retrouvailles avec Brady polarisent évidemment l'attention. "Comme je l'ai dit précédemment, je pense que les gens ont une vision biaisée de Tom Brady", a confié Sherman en conférence de presse. "Ils pensent que c'est quelqu'un de bien, qui fait toujours les choses bien, et qui ne dit jamais rien de mal à personne", a insisté Sherman. "Mais nous savons qu'il en va autrement. A ce moment-là (lors du match de 2012, ndlr), quand il a vraiment été lui-même, il nous a dit des choses et nous lui avons rendu la pareille." Evidemment, Sherman n'a pas manqué non plus d'en rajouter une couche sur la fameuse affaire des ballons sous-gonflés, dans laquelle Brady a nié toute responsabilité. Dimanche soir, la NFL a mis sous cloche les ballons et l'explication entre la "Legion of Boom" et Brady va donc se faire à la régulière...

>> LIRE AUSSI : Tom Brady, beau gosse ou sale gosse ?

NOUVEAU - Europe1.fr lance "A la découverte de", une série de récits interactifs dédiée aux sports méconnus du grand public. Le premier numéro est dédié au football américain, à l'occasion du Super Bowl dimanche soir. >> A VOIR : RÉCIT INTERACTIF - A la découverte du football américain