NBA : l'entraîneur adjoint est une femme

  • A
  • A
NBA : l'entraîneur adjoint est une femme
@ MAXPPP
Partagez sur :

PREMIÈRE - Les champions en titre bénéficieront la saison prochaine du travail de Becky Hammon.

Le foot français a Corinne Diacre, le basket américain a Becky Hammon. La joueuse américano-russe, âgée de 37 ans, va en effet devenir la saison prochaine la première femme à occuper le poste de coach assistant à temps plein d'une franchise NBA. Et ce sera sur le banc des champions en titre, les San Antonio Spurs.

"Rien dans ma vie n'a jamais été facile", a convenu celle qui évolue en WNBA, dans la franchise voisine des San Antonio Stars, dans des propos repris par ESPN. "Je suis prête à tous les défis, je suis prête à m'exposer, à prendre des décisions difficiles. Je suis un petit peu accro à l'adrénaline. Mélangez tout ça et vous obtenez ici la parfaite opportunité pour moi." Lisa Boyer était à ce jour la seule femme à avoir participé aux entraînements d'une équipe NBA, avec les Cleveland Cavaliers, lors de la saison 2011-12, mais sans contrat annuel.



"Je suis tellement émue d'avoir l'opportunité d'entraîner ces incroyables athlètes."

Becky Hammon (930x1240)

© REUTERS

16 ans de carrière en WNBA. L'année dernière, Becky Hammon était déjà assise tout près du banc des Spurs avec un rôle informel d'assistante. Ce fut l'occasion pour elle de se familiariser avec les joueurs et le travail de Gregg Popovich. "Je suis impatient d'intégrer Becky Hammon dans notre staff (qui compte aujourd'hui six coaches assistants, ndlr)", s'est réjoui "Pop" dans un communiqué. "Après l'avoir regardé travailler avec notre équipe l'an passé, je pense sincèrement que son QI basket, sa capacité de travail et ses qualités personnelles seront d'un grand bénéfice pour les Spurs."

Hammon, handicapée la saison passée par une grave blessure, dispute cette année sa 16e saison en WNBA, l'équivalent de la NBA pour les femmes. Elle figure en bonne place dans le livre des records de la Ligue : 7e au nombre de points marqués, 4e au nombre de passes décisives et 6e au nombre de matches. Née aux Etats-Unis, Hammon a acquis la nationalité russe en 2008 et disputé deux JO avec la sélection, en 2008 et 2012 (ci-dessus face à la France). Hammon dans le staff des Spurs, c'est aussi une preuve supplémentaire de la volonté d'ouverture sur tous les baskets prônée par Popovich et symbolisée déjà par l'arrivée du technicien italien Ettore Messina.

Les messages de félicitations ont afflué pour saluer la promotion de Hammon, de l'ancienne joueuse de tennis Billie Jean King à Kobe Bryant en passant par l'actrice texane (et ex-femme de Tony Parker) Eva Longoria.



"Félicitations à Becky Hammon pour être devenue la première femme assistante coach en NBA ! J'aime le fait que "Pop" ait une approche progressiste et qu'il reconnaisse le talent de Becky."

Tous soulignent que ce choix a été fait sur des critères de qualification et non de genre. "Le fait que "Coach Popovich" ait autant de respect pour le QI basket de Becky, qu'il apprécie sa façon de gérer les gars à l'entraînement, sa capacité à échanger avec eux, je suis sûr qu'il a vu beaucoup de choses quand elle a travaillé avec eux l'automne dernier. Et je suis sûr qu'il ne l'a pas embauchée parce que c'est une femme. Il l'a embauchée parce qu'elle était la meilleure pour le poste." De fait, Hammon est consciente qu'elle n'aura pas de passe-droit : "je suis sûr que "Pop" va me hurler dessus très vite, comme sur le reste de l'équipe."

>> LIRE AUSSI : NBA : le grand chambardement estival