Ski : Tessa Worley parmi les géantes

  • A
  • A
Ski : Tessa Worley parmi les géantes
@ REUTERS
Partagez sur :

SKI ALPIN - La jeune Française est devenue championne du monde, jeudi, à Schladming.

Plus d'une seconde. C'est le gouffre avec lequel la Française Tessa Worley s'est imposée, jeudi après-midi, lors de l'épreuve de slalom géant des championnats du monde, à Schladming, en Autriche, devant la Slovène Tina Maze, leader actuelle de la Coupe du monde (+1"12) et l'Autrichienne Anna Fenninger (+1"18).

Worley devient championne du monde :

La skieuse du Grand-Bornand, qui avait déjà réussi le meilleur temps de la première manche, a également signé le meilleur chrono de la seconde pour remporter le premier grand titre de sa carrière. "Je n'arrive pas à y croire. J'avais envie et, en même temps, il ne faut pas y penser", a révélé dans l'aire d'arrivée la jeune championne, âgée de 23 ans, au micro de France Télévisions. "C'est notre boulot de rester calme entre les deux manches et je m'imaginais tous les scénarios. Je n'arrive pas à me le dire (que je suis championne du monde)."

Une victoire en Coupe du monde à 19 ans

Et pourtant, ce petit bout de femme, 1,57 m pour 57 kg, est entrée aujourd'hui dans l'histoire du ski français en décrochant le titre mondial, quatre ans et demi après son éclosion au plus haut niveau. Le 29 novembre 2008, le grand public découvrait le visage jovial de Worley, victorieuse de sa première épreuve de Coupe du monde à Aspen, aux Etats-Unis. Depuis, six autres ont suivi, avec une belle régularité lors des deux dernières saisons (trois succès en 2011 avec une 2e place au petit globe de la spécialité et deux en 2012 avec une 3e place).

Worley se révèle à l'âge de 19 ans :

Cette saison, Worley, qui est à la ville la compagne de Julien Lizeroux, vice-champion du monde de slalom en 2009, avait dû se contenter de trois podiums. Déjà médaillée de bronze en géant lors des derniers Mondiaux à Garmisch-Partenkirchen, la jeune femme, née d'une mère française et d'un père australien, confirme deux ans après qu'elle sait répondre présent dans les grands rendez-vous.

C'est la quatrième médaille pour la France depuis le début des Mondiaux, et surtout la deuxième en or après le succès de Marion Rolland, dimanche, en descente. Carole Merle était la dernière Française championne du monde de géant, en 1993, au Japon.