Ski : les meilleures chances françaises

  • A
  • A
Ski : les meilleures chances françaises
@ Christof STACHE/AFP
Partagez sur :

MÉDAILLABLES - Les championnats du monde de ski alpin débutent ce soir, dans les Rocheuses américaines, à Vail, sur les pistes de Beaver Creek, Colorado.

Ils seront 21 à défendre les couleurs françaises : 9 femmes et 13 hommes. Et pour le DTN, Fabien Saguez, interrogé par Europe1, "3 à 4 médailles, ce serait bien". Lors des deux derniers Mondiaux, la France avait à chaque fois remporté quatre médailles dont deux en or. Voici aujourd’hui les cinq meilleures chances françaises.

Alexis Pinturault, 23 ans (super-G, super-combiné, géant et slalom). Médaillé de bronze olympique à Sotchi, l’hiver dernier, en géant, il n’a pas encore ouvert son compteur Mondial. Il est le principal atout de l’équipe de France et s’aligne dans quatre épreuves, à commencer par le super-G mercredi soir (19h00), où il se présentera en outsider après sa 3e place à Beaver Creek, en décembre. Il fera en revanche figure de grand favori, dimanche, en super-combiné, avant de s’aligner en géant et pour finir, en slalom. Alexis Pinturault pourrait donc rapporter plusieurs médailles de ses 3es Mondiaux.

Guillermo Fayed, 29 ans (descente). Le Chamoniard réalise sa meilleure saison sous le maillot tricolore, avec un statut de n°3 mondial en descente. Sur toutes les courses disputées cet hiver, il n’a abandonné qu’une seule fois. Sinon, "Gus", son surnom dans l’équipe, est rentré régulièrement dans les six premiers. Seul bémol, il s’est bloqué le dos vendredi dernier à l’entraînement sur une piste de Vail. Un test est prévu dans la soirée de mardi pour décider de sa participation ou non à la descente, samedi prochain… Adrien Théaux, autre spécialiste des épreuves de vitesse, doit, lui, prendre sa chance pour monter enfin sur un podium international. Le norvégien Kjetil Jansrud et l’Italien Dominik Paris auront l’étiquette de favoris.

Victor Muffat-Jeandet (960x640)

© S.Kubani/AFP

Victor Muffat-Jeandet, 25 ans (super-combiné, géant et slalom, photo) et Thomas Mermillod-Blondin, 31 ans (super-combiné). Ces deux skieurs se présentent en outsider mais le DTN du ski alpin français ne cesse de les citer comme espoir de médaille possible en super-combiné… Et pourquoi ne pas rêver d’un triplé avec Alexis Pinturault ?! Attention à l’Américain Ted Ligety qui remettra son titre en jeu devant son public, au Croate Ivica Kostelic et au Suisse Carlo Janka.

Le groupe des géantistes. Alexis Pinturault, Thomas Fanara, Victor Muffat-Jeandet et Mathieu Faivre représentent tous un potentiel de médaille dans cette discipline. Le vice-champion olympique, Steve Missilier, n’a pas réussi face à cette meute et à se qualifier pour les Mondiaux. Les favoris de l’épreuve sont, une nouvelle fois, l’Américain Ted Ligety et l’Autrichien Marcel Hirscher.

Chez les femmes, en revanche… Difficile de sortir un nom du chapeau dans l’équipe féminine, un secteur en difficulté cette saison et qui vient de perdre sur blessure Marion Rolland. La championne du monde de descente ne pourra pas défendre son titre. L’autre championne du monde en titre, Tessa Worley, n’a elle pas encore retrouvé toutes les qualités qui l’ont menée à la médaillée d’or en géant il y a deux ans. Cette année, elle est loin des meilleures, les Brem, Maze, Shiffrin et autre Fenninger…

>> LIRE AUSSI : Ski alpin : 63 victoires pour Lindsey Vonn, un record !