Serena à la vitesse grand W

  • A
  • A
Serena à la vitesse grand W
Serena Williams a livré un match parfait, jeudi, contre l'Italienne Sara Errani.@ MAXPPP
Partagez sur :

ROLAND-GARROS - Serena Williams s'est qualifiée jeudi pour la finale en 46 petites minutes.

Ce sera bel et bien l'affiche attendue : la finale du tournoi féminin de Roland-Garros 2013 opposera samedi la n°1 à la n°2 mondiale. Serena Williams a rejoint jeudi en fin d'après-midi la Russe Maria Sharapova, qui s'était qualifiée quelques minutes plus tôt aux dépens de la Biélorusse Victoria Azarenka, tête de série n°3 (6-1, 2-6, 6-4).

Oui, quelques minutes seulement, car l'Américaine a dominé l'Italienne Sara Errani, tête de série n°5 et finaliste l'an passé, en deux sets secs et 46 petites minutes (6-0, 6-1) ! Une durée inhabituelle à la mesure de la performance : exceptionnelle.

40 coups gagnants !

06.06 Serena Williams 930620

© MAXPPP

Les chiffres donnent le tournis : 82% de points gagnés sur sa première balle (contre 36% seulement à Errani), 69% de points gagnés en retour (contre 15% à Errani), un service le plus rapide à 199 km/h (et même deux, légèrement dehors, au-delà des 200 km/h), 52 points remportés contre 16 seulement à l'Italienne. Et sur ces 52 points, il y a 40 coups gagnants ! Mais plus que les chiffres, il y a l'impression visuelle. On a eu l'impression que Serena volait sur le court.

Coups droits, revers, service, elle s'est montrée performante dans tous les compartiments du jeu et s'est même permis quelques amorties magnifiques et des volées aériennes (8/10 au filet). La Central a bruissé de stupéfaction. Pour un peu, on se serait cru 25 ans en arrière quand Steffi Graf avait écrasé la Soviétique Natasha Zvereva en finale en 35 minutes (6-0, 6-0). Sauf qu'Errani, strappée à une cuisse, a quand même réussi à marquer un jeu, après 37 minutes, à 0-6, 0-3. Un jeu après lequel elle a levé les bras en signe de victoire...

La tenante du titre au menu

Onze ans après son titre porte d'Auteuil, revoilà donc Serena Williams en finale de Roland-Garros avec un tout nouveau sourire et… en français s'il vous plaît ! Désormais entraînée par Patrick Mouratoglou, qui partage également sa vie, la cadette de la fratrie Williams est apparue aussi rayonnante au micro qu'intraitable raquette en mains. "Je suis très contente aujourd'hui", a glissé celle qui venait de gagner son 30e match de rang, troisième plus longue série de l'histoire. "J'ai envie de bien préparer cette finale. J'entends bien y jouer. Et être en finale ici, onze ans après, c'est magnifique pour moi."

06.06 Sharapova 930620

© MAXPPP

Samedi, Serena va retrouver la tenante du titre, Maria Sharapova, qu'elle a dominée cette année sur terre battue en finale du tournoi de Madrid, il y a un mois (6-1, 6-4). L'Américaine mène 13-2 dans leurs confrontations directes, reste sur 11 victoires d'affilée et n'a plus perdu contre elle depuis 2004. On souhaite donc bon courage à la Russe, samedi, contre une Serena qui joue actuellement le meilleur tennis de sa vie.