Sébastien Loeb sera au prochain rallye de Monte-Carlo

  • A
  • A
Sébastien Loeb sera au prochain rallye de Monte-Carlo
@ REUTERS
Partagez sur :

AS DU VOLANT - Le jeune retraité des rallyes reviendra en janvier, "pour le plaisir", sur un circuit qui l'a vu gagner sept fois.

Une épreuve mythique, un public fervent et une voiture qu'il connaît bien : c'est "pour le plaisir" que Sébastien Loeb reprendra le volant en rallye après 15 mois d'absence, au prochain Monte-Carlo (22-25 janvier 2015), sur une DS3 WRC. Le phénomène aux 9 titres mondiaux, un record, a fait cette annonce lundi lors d'une conférence de presse à Paris. "Je ne fais pas le championnat, c'est une pige : si je suis capable de me battre tant mieux, sinon, ce n'est pas grave", a-t-il pris soin de préciser pour couper court aux spéculations sur un retour durable en WRC, lui qui court désormais en Championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC).

>> LIRE AUSSI - WTCC, le nouveau défi de Sébastien Loeb

"Ce rallye m'a beaucoup réussi, je l'ai gagné sept fois et j'y participe pour le plaisir", a-t-il assuré, en précisant qu'il serait associé à son copilote habituel, le Monégasque Daniel Elena. Même si le nom du champion du monde en titre, Sébastien Ogier, n'a jamais été prononcé, Loeb doit avoir envie d'en découdre de nouveau avec son ancien rival et coéquipier chez Citroën.

Loeb avait annoncé en septembre 2012 son intention de lever le pied en rallye. Il n'avait ainsi participé qu'à quatre épreuves WRC en 2013: Monte-Carlo, la Suède, l'Argentine puis le Rallye de France, chez lui en Alsace. Cette dernière épreuve avait scellé sa retraite en rallye sur une triste sortie de route, le 6 octobre 2013. Ogier, qui allait être sacré champion du monde cette année-là - il a conservé son titre en 2014 - avait remporté la course alors que Loeb faisait ses adieux à la compétition en terminant sur le toit de sa DS3.

>> EN VIDEO - Avec Loeb à Pikes Peak

"J'ai très envie de retrouver la ferveur du public lors de ce rallye que je considère comme le plus mythique", a souligné le Français. "Je vais faire ce que je peux", a-t-il déclaré. "Je n'ai pas piloté depuis des mois en championnat du monde des rallyes (...) C'est une bonne opportunité (pour) retrouver les sensations extraordinaires du rallye, en glisse, au frein à main".