Le XV de France s'incline (encore) contre l'Argentine

  • A
  • A
Le XV de France s'incline (encore) contre l'Argentine
@ REUTERS
Partagez sur :

LA MARCHE DE TROP - L'équipe de France de rugby a perdu contre l'Argentine (18-13), une semaine après avoir battue l'Australie.

Rien n'y fait, ce XV de France est d'une inconstance chronique. Samedi soir, l'équipe de France de rugby s'est inclinée contre l'Argentine (13-18) au stade de France, une semaine après avoir réalisé l'exploit de battre l'Australie (29-16). Les hommes de Philippe Saint-André sont passés totalement au travers de leur première période, avec 12 points de retard à la pause (15-3). Malgré une réaction d'orgueil dans le second acte les Bleus se sont une nouvelle fois inclinés contre l'Argentine.

Des tonnes de ballons gâchés. Très efficace la semaine dernière contre l'Australie, le XV de France a raté son match en attaque, malgré un essai de Fofana (57e). A la dernière minute du match, les Bleus ont eu une énorme occasion d'essai pour égaliser, voire dépasser les Pumas en cas de transformation. Scott Spedding s'est arraché pour atterrir dans l'en-but des Argentins, mais il n'est pas parvenu à aplatir. L'arbitre du match n'a même pas eu besoin du recours à la vidéo pour prendre la décision de ne pas accorder l'essai. Comme un symbole de la soirée difficile des Bleus.

Le résumé de la rencontre :



L'Argentine, la bête noire. Au contraire, les Argentins ont été d'un froid réalisme. Les joueurs de l'hémisphère sud n'ont pas inscrit d'essais, mais ils ont fait énormément de mal aux Français avec leur jeu au pied. Nicolas Sanchez a passé trois drops et deux pénalités, tandis que "El Mago", Juan Martin Hernandez, a réussi à un drop. L'Argentine réussit décidément à merveille face au XV de France. Après la double victoire au Mondial 2007, en France, ou encore la gifle à Buenos Aires en 2010 (41-13), les Pumas ont une nouvelle griffé les Bleus.

>> LIRE AUSSI : XV de France, Teddy Thomas écarté du groupe

Inquiétante inconstance. Pour le sélectionneur Philippe Saint-André et son staff, cette défaite est inquiétante à trois mois du coup d'envoi du Tournoi des Six Nations. Les Bleus, vainqueurs des Fidji et de l'Australie lors de leurs deux premiers test matches, ont été incapables de réaliser la passe de trois. Une inconstance qui est une constance depuis près de deux ans maintenant. Sans régularité, on voit mal comment le XV de France pourra rivaliser avec les Gallois notamment, auteurs d'un gros match face à la Nouvelle-Zélande samedi, malgré leur défaite (34-16). Le chantier des Bleus n'est pas encore terminé.