Rugby : Brice Mach, du cancer au XV de France

  • A
  • A
Rugby : Brice Mach, du cancer au XV de France
@ REUTERS
Partagez sur :

RÉSURRECTION - Atteint d’un cancer de la thyroïde fin 2011, le joueur de Castres affronte le Pays de Galles, vendredi, avec le XV de France.

Après deux succès au Stade de France face à l’Angleterre (26-24) et contre l’Italie (30-10), le XV de France se rend chez le double tenant du titre, le pays de Galles, vendredi soir. Il s'agit d'un match-charnière pour les hommes de Philippe Saint-André, qui ont une occasion rêvée de filer vers le Grand Chelem, mais également d'une rencontre particulière pour le Castrais Brice Mach, appelé pour la première fois chez les Bleus.

"Un rêve de gosse". Au moment d’entendre la Marseillaise vendredi soir, dans l’antre mythique du Millenium Stadium de Cardiff, Brice Mach exaucera son "rêve de gosse". Certes, le talonneur du Castres Olympique ne débutera pas la rencontre, mais il aura déjà remporté une belle victoire sur la vie. Atteint d’un cancer de la thyroïde fin 2011, découvert lors d’une banale IRM pour contrôler ses cervicales, le joueur de 27 ans a été contraint de mettre sa carrière entre parenthèses. "Mangé de l’intérieur" selon ses propres dires, Brice Match s’est battu pour revenir.

"Faire la pleureuse, ce n’est pas mon style", avance-t-il en conférence de presse. Opéré fin 2012 de la thyroïde, il retrouve peu à peu les terrains de rugby. Et bien lui en prend puisque, cette fois-ci, le destin lui a souri. Profitant du forfait sur blessure de Benjamin Kayser, victime d’une rupture partielle du ligament du genou, le Castrais a été appelé samedi dernier en équipe de France par Philippe Saint-André. "C’est une grande fierté, de grandes émotions pour moi. Je travaille pour faire du mieux possible. Pour le moment, ça me sourit, pourvu que ça dure", confie-t-il dans un large sourire.

Bizutage. Son caractère jovial ravit ses partenaires, à l’image de son coéquipier en club Rémi Talès. "Il a connu quelques galères avec sa maladie mais il en est ressorti encore plus fort", confie-t-il, admiratif. "C’est un vrai leader naturel, il amène tous les avants dans son sillage, c’est un gros combattant." Preuve de sa bonne intégration au sein du XV de France, Brice Mach n’a pu échapper à la traditionnelle séance de bizutage. "J’ai dû faire un petit one-man-show, c’est totalement mon domaine", lance le Castrais, hilare, qui a opté pour une interprétation de "Gabrielle", de Johnny Hallyday. "S’il y a bizutage, c’est qu’il y a sélection. C’est que du bonheur." Un bonheur qui pourrait se poursuivre ce vendredi soir, avec le maillot frappé du coq sur les épaules… 

sur le même sujet, sujet,

POLÉMIQUE - Le coup de gueule de Saint-André

SÉLECTION - Lauret titulaire contre Galles