Play-offs NBA : les Spurs démarrent mal

  • A
  • A
Play-offs NBA : les Spurs démarrent mal
@ Stephen DUNN/Getty North Images America/AFP
Partagez sur :

FAUX DÉPART - Les champions en titre ont été battus par les Los Angeles Clippers lors de leur entrée en lice, dimanche.

Il est encore tôt pour le temps des regrets. Mais les Spurs vont peut-être finir par se mordre les doigts d'avoir laissé échapper leur dernier match de la saison régulière, à la Nouvelle-Orléans, mercredi dernier. Cette défaite les a condamnés à affronter les Los Angeles Clippers au premier tour des play-offs, sans l'avantage du terrain, plutôt que les Dallas Mavericks.

Les champions en titre n'ont pas tardé à en mesurer les conséquences. Lors du premier match de la série disputé dimanche au Staples Center de Los Angeles, les Clippers, l'une des équipes en forme du printemps, l'ont emporté relativement aisément (107-92) en faisant la différence à chaque début de mi-temps. Chris Paul a largement dominé Tony Parker dans le duel des meneurs, avec 32 points à 13/20 aux tirs pour "CP3" alors que le joueur tricolore a dû se contenter de 10 petits points. Le spectacle a été assuré dans le secteur intérieur par Blake Griffin, auteur de trois dunks monumentaux.

Blake Griffin claque trois dunks rageurs :

"Ils n'ont gagné que le premier match." Malgré cette première ratée, Parker souhaitait rester positif. "Une série, c'est long et on a tout vu avec les Spurs : on a gagné à domicile, à l'extérieur, on a été menés 2-0, on a gagné des matches 7 à domicile, à l'extérieur", a rappelé le meneur français des Spurs, qui a connu une soirée difficile dimanche. "On sait que cela va être très long, ils n'ont gagné que le premier match, à nous de réagir lors du match n°2." En panne de réussite au shoot, "TP" a également été touché à une cheville dans le premier quart-temps. "Cela va faire un peu mal lundi", a-t-il concédé. "Je me suis pris une béquille ensuite : la première mi-temps est à oublier, j'ai mieux joué en 2e mi-temps."

36,6% de réussite aux shoots pour les Spurs. Malgré cela, les Spurs, menés de 15 longueurs à l'entame du dernier quart-temps, n'ont jamais pu revenir dans la course à la victoire. "On a manqué pas mal de tirs ouverts et ils ont très, très bien défendu, il faut leur rendre hommage (...) Ils m'ont obligé à lâcher la balle très tôt, ils ont fait du bon boulot et avaient une bon plan." Face à la menace Paul-Griffin, les Spurs, qui ont shooté à 36,6% seulement dimanche, savent qu'ils devront se montrer plus adroits, mercredi, lors du match 2.

Pas de souci pour les autres favoris. Dans les autres rencontres de la nuit, toutes les équipes qui jouaient à domicile l'ont également emporté. Les Cleveland Cavaliers de LeBron James (20 points) et Kyrie Irving (30 points) n'ont guère tremblé contre les Celtics (113-100), tout comme les Grizzlies qui n'ont fait qu'une bouchée des Trail Balzers (100-86). Les Hawks, premiers de la conférence Est, ont maîtrisé les Nets (+7) grâce notamment à leur artilleur à trois points Kyler Korver, auteur de 21 points (dont 5/11 à trois points).

>> LIRE AUSSI - NBA : retour sur la première nuit des play-offs

>> LIRE AUSSI - Play-offs NBA : les pronostics d'Europe 1