Parker, panier vainqueur au buzzer

  • A
  • A
Parker, panier vainqueur au buzzer
@ MAXPPP
Partagez sur :

VIDEO - Le meneur des Spurs a offert la victoire à sa franchise face à Oklahoma City (86-84).

Parker avec Duncan (930x620)

© MAXPPP

Ce n'était que le deuxième match de la saison régulière pour les San Antonio Spurs la nuit dernière mais il flottait déjà comme un air de play-offs dans l'AT&T Center. L'invité du soir n'était autre que le Thunder d'Oklahoma City, qui avait barré la route des finales NBA à la franchise texane, l'an dernier, en finale de la conférence Ouest (4 victoires à 2). Et les retrouvailles entre deux des grands favoris de la saison a tenu toutes ses promesses puisque le match s'est joué à la toute dernière seconde sur un coup d'éclat de Tony Parker.

14 points et 11 passes décisives

Jusqu'ici très discret avec 9 points seulement, le meneur de jeu des Bleus s'est montré décisif dans la dernière minute de jeu. A 28 secondes de la fin, il a inscrit un panier à trois points qui a permis à San Antonio de revenir à égalité (84-84). Puis, après une perte de balle du Thunder, "TP" a inscrit le panier de la gagne (86-84).

Après s'être débarrassé du marquage de son vis-à-vis Russell Westbrook, il a récupéré la ballon derrière la ligne à trois points puis s'est repositionné sur la gauche en profitant d'un écran de Tim Duncan sur Serge Ibaka. Son shoot en suspension, plein de confiance, a terminé sa course dans le filet, sans même toucher l'arc de cercle.

Parker offre la victoire aux Spurs :

Parker face au Thunder (930x620)

© MAXPPP

"Nous nous sommes bien accrochés, on a su rester dans le match face à une très bonne équipe d'Oklahoma City", a indiqué Parker à l'issue de la rencontre. "Ce sera crucial pour nous de rester en bonne santé cette saison, on a une chance (de gagner le titre) cette année, on a un bon mélange d'anciens et de jeunes joueurs." Si Parker n'a marqué que 14 points durant cette rencontre, il s'est montré économe au niveau de ses tirs (6/13 contre 6/21 pour le meneur adverse, Russell Westbrook) et a délivré 11 passes décisives. En dehors de son shoot de la victoire, Parker, désormais débarrassé de ses lunettes de protection, a également réalisé une autre action splendide en fin de troisième quart-temps. Après être passé entre Westbrook et Nick Collison grâce à un nouvel écran de Duncan, il a terminé son action par un double pas renversé pour éviter le contre de Kevin Durant.

Parker dribble entre deux adversaires :

Parker n'a pas été le seul Français à se mettre en évidence, jeudi soir. Le capitaine des Bleus, Boris Diaw, a également réalisé un match très solide, avec 10 points, 7 rebonds et 4 passes décisives, dont celle pour Parker à 28 secondes de la fin. En revanche, Nando de Colo n'est pas entré en jeu, comme face à la Nouvelle-Orléans, mercredi. Des trois équipes qui ont déjà joué deux fois (les deux autres sont Dallas et les LA Lakers), les Spurs sont la seule à compter deux victoires. Lors de leur prochain match, il affronteront le Utah Jazz, samedi, toujours à domicile.