Parker, panier vainqueur au buzzer

  • A
  • A
Parker, panier vainqueur au buzzer
@ MAXPPP
Partagez sur :

VIDEO - Le meneur des Spurs a offert la victoire à sa franchise face à Oklahoma City (86-84).

Parker avec Duncan (930x620)

Ce n'était que le deuxième match de la saison régulière pour les San Antonio Spurs la nuit dernière mais il flottait déjà comme un air de play-offs dans l'AT&T Center. L'invité du soir n'était autre que le Thunder d'Oklahoma City, qui avait barré la route des finales NBA à la franchise texane, l'an dernier, en finale de la conférence Ouest (4 victoires à 2). Et les retrouvailles entre deux des grands favoris de la saison a tenu toutes ses promesses puisque le match s'est joué à la toute dernière seconde sur un coup d'éclat de Tony Parker.

14 points et 11 passes décisives

Jusqu'ici très discret avec 9 points seulement, le meneur de jeu des Bleus s'est montré décisif dans la dernière minute de jeu. A 28 secondes de la fin, il a inscrit un panier à trois points qui a permis à San Antonio de revenir à égalité (84-84). Puis, après une perte de balle du Thunder, "TP" a inscrit le panier de la gagne (86-84).

Après s'être débarrassé du marquage de son vis-à-vis Russell Westbrook, il a récupéré la ballon derrière la ligne à trois points puis s'est repositionné sur la gauche en profitant d'un écran de Tim Duncan sur Serge Ibaka. Son shoot en suspension, plein de confiance, a terminé sa course dans le filet, sans même toucher l'arc de cercle.

Parker offre la victoire aux Spurs :

Parker face au Thunder (930x620)

"Nous nous sommes bien accrochés, on a su rester dans le match face à une très bonne équipe d'Oklahoma City", a indiqué Parker à l'issue de la rencontre. "Ce sera crucial pour nous de rester en bonne santé cette saison, on a une chance (de gagner le titre) cette année, on a un bon mélange d'anciens et de jeunes joueurs." Si Parker n'a marqué que 14 points durant cette rencontre, il s'est montré économe au niveau de ses tirs (6/13 contre 6/21 pour le meneur adverse, Russell Westbrook) et a délivré 11 passes décisives. En dehors de son shoot de la victoire, Parker, désormais débarrassé de ses lunettes de protection, a également réalisé une autre action splendide en fin de troisième quart-temps. Après être passé entre Westbrook et Nick Collison grâce à un nouvel écran de Duncan, il a terminé son action par un double pas renversé pour éviter le contre de Kevin Durant.

Parker dribble entre deux adversaires :

Parker n'a pas été le seul Français à se mettre en évidence, jeudi soir. Le capitaine des Bleus, Boris Diaw, a également réalisé un match très solide, avec 10 points, 7 rebonds et 4 passes décisives, dont celle pour Parker à 28 secondes de la fin. En revanche, Nando de Colo n'est pas entré en jeu, comme face à la Nouvelle-Orléans, mercredi. Des trois équipes qui ont déjà joué deux fois (les deux autres sont Dallas et les LA Lakers), les Spurs sont la seule à compter deux victoires. Lors de leur prochain match, il affronteront le Utah Jazz, samedi, toujours à domicile.