Paris 2024 : Tony Estanguet et Lapasset pour porter le projet

  • A
  • A
Paris 2024 : Tony Estanguet et Lapasset pour porter le projet
@ Lionel BONVANETURE/AFP
Partagez sur :

DUO - Le triple champion olympique pourrait faire équipe avec le président de l'International rugby board pour porter la candidature de Paris.

Lapasset avec Hidalgo (960x640)

© P.Kovarik/AFP

Bernard Lapasset, président du Comité français du sport international (CFSI), a annoncé jeudi qu'il partagerait avec le triple champion olympique de canoë Tony Estanguet la conduite d'une candidature potentielle de Paris à l'organisation des Jeux olympiques 2024. "J'accompagnerai Tony dans une responsabilité partagée avec les athlètes. Mais ce ne sont pas deux hommes qui vont réussir. C'est l'ensemble d'une équipe qu'il faudra constituer", a précisé au micro d'Europe 1 Bernard Lapasset, qui a remis jeudi à la maire de Paris un rapport d'opportunité (photo).

>> LIRE AUSSI : JO 2024 : Paris allume la flamme

Bernard Lapasset, président de l'International Rugby Board (IRB), a par ailleurs précisé qu'il porterait la double casquette jusqu'à l'issue de la Coupe du monde 2015 en Angleterre avant de se consacrer à la candidature olympique, si celle-ci est officialisée. La maire de Paris Anne Hidalgo soumettra la candidature de la capitale à l'organisation des JO 2024 au vote du Conseil de Paris en avril. Les 163 conseillers de Paris devraient a priori se prononcer en faveur d'une candidature, l'opposition UMP ayant fait connaître depuis plusieurs mois son souhait de voir les JO se dérouler à Paris en 2024.

>> LIRE AUSSI : JO 2024 : le ministre des Sports dit "oui" à une candidature de Paris

Une candidature estimée à 60 millions d'euros. "Beaucoup avaient leur propre avis et on a enfin une base commune sur laquelle on va pouvoir travailler", a souligné Estanguet, ravi du rendu de cette synthèse, premier pas vers une candidature. "Ce qui nous a été reproché par le passé c'est que chaque acteur, chaque décideur, avançait en fonction de ses propres intérêts. Là, l'objectif de cette étude est de répondre de manière très structurée à l'ensemble des besoins nationaux et internationaux et d'évaluer un vrai contexte. Donc aujourd'hui, nous avons les bases pour que tous les décideurs puissent travailler ensemble sur cette candidature." Bernard Lapasset a estimé le coût de cette candidature à 60 millions d'euros environ, 30 millions par an jusqu'à l'éventuelle présentation devant le comité international olympique, en 2017. "On veut surtout gagner la candidature et on sait que les éléments budgétaires, à la fois sur des enjeux nationaux et internationaux, sont décisifs donc effectivement on a travaillé sur ces aspects budgétaires pour faire en sorte qu'ils répondent des deux côtés", insiste Tony Estanguet, également élu à la commission des athlètes du Comité intertnational olympique (CIO).

>> LIRE AUSSI : Les JO 2024 à Paris, une bonne idée ?

Tony Estanguet avant Tony Parker ? En première ligne jeudi, Lapasset et Estanguet devraient avoir du renfort dans les mois à venir, même si le triple champion olympique s'agace de l'évocation d'un homme providentiel comme a pu l'être l'ancien athlète Sebastian Coe pour la candidature de Londres aux JO de 2012. "Il y a beaucoup de choses qui sont dites là-dessus mais les gens se trompent", souligne Tony Estanguet, dont la notoriété dépasse difficilement le cercle des amateurs de sport olympique. "Si on regarde depuis 20 ans, il n'y a que Londres 2012 qui a été porté par un champion olympique charismatique, ce n'est pas le cas des autres candidatures. Donc c'est faux de dire que la candidature doit être absolument portée par un homme providentiel, un mouton à cinq pattes." Malgré tout, le duo Lapasset-Estanguet devrait rapidement bénéficier de renfort, dans le cas où la candidature de Paris serait validée. Un autre Tony, Tony Parker, devrait alors apporter son aura internationale au projet...

>> LIRE AUSSI : Les JO à Paris ? 73% des Français sont pour