Noah redit non à l'équipe de France

  • A
  • A
Noah redit non à l'équipe de France
@ MAXPPP
Partagez sur :

FORFAIT - L'intérieur des Chicago Bulls a confirmé mercredi qu'il ne participerait au Mondial.

Joakim Noah (930x620)

© REUTERS

Joakim Noah a le sens du timing. C'est juste avant de signer son quatrième triple-double de la saison sur le parquet de Minnesota que l'intérieur des Chicago Bulls a confirmé qu'il n'allait pas disputer la Coupe du monde de basket avec l'équipe de France, du 30 août au 14 septembre prochains. C'est davantage une confirmation puisque son absence sous le maillot bleu en Espagne cet été semblait actée depuis longtemps. Le joueur lui-même l'avait déjà indiqué il y a deux mois en marge du All-Star Game. Mais, en coulisses, tout espoir de le revoir sous la tunique bleue dès cet été ne semblait pas perdu. Ces derniers espoirs se sont donc envolés mercredi soir. "Je vis ma vie au jour le jour, j'ai le sentiment que la NBA est un championnat difficile", a-t-il expliqué à ESPN Chicago. "Jouer toute l'année est quelque chose de trop (difficile) pour moi, cela sera donc sans moi cette année."

Noah avec LeBron James (930x620)

© REUTERS

Une saison de feu. Si ce témoignage est si difficile à entendre pour les responsables de l'équipe de France, c'est que le n°13 des Bulls effectue, à 29 ans, sa meilleure saison en NBA, sa septième avec la franchise de l'Illinois : 12,6 points de moyenne, 11,2 rebonds et 5,2 passes décisives. Mercredi, lors de la victoire de son équipe, il a marqué 15 points (7/13 aux tirs), 13 rebonds et 10 passes décisives, signant son quatrième triple-double de la saison (au moins 10 unités dans trois catégories statistiques différentes, ndlr). Seul l'arrière des Indiana Pacers, Lance Stephenson, a fait aussi bien que lui cette saison. Pivot passeur et de plus en plus agile sous le panier, "Jooks" a même gagné des partisans dans la course au titre de meilleur joueur de la saison : ses supporters, qui crient régulièrement "MVP" (pour "most valuable player") lorsqu'il se présente sur la ligne des lancers francs, mais aussi quelques observateurs, qui louent sa rage de vaincre et son sens du collectif.

Joakim Noah, face à la Lituanie (930x620)

© REUTERS

Les deux derniers grands tournois manqués. Malheureusement, la prochaine Coupe du monde sera le troisième grand tournoi international de suite où les Bleus vont devoir évoluer sans leur pivot star. Il avait manqué les JO de Londres en raison - officiellement - d'une blessure à la cheville gauche, puis l'Euro gagnant de Parker et sa bande, l'an dernier, en Slovénie, toujours pour se préserver. Sa façon de communiquer sur ces forfaits a parfois laissé à désirer (et laissé poindre un certain détachement) mais Noah, si présent lors de l'Euro 2011, n'a visiblement pas fait une croix définitive sur la sélection. "Quand les Français me demandent si je vais jouer, j'ai du mal à me prononcer, c'est difficile de prédire ce qui va se passer au cours de l'année ou dans deux ans", a-t-il ajouté. Outre Noah, Tony Parker devrait également zapper le rendez-vous mondial avant de revenir pour l'Euro 2015, qualificatif pour les Jeux olympiques de Rio, où le triple champion NBA espère terminer sa carrière internationale.

VIDÉO - L'énorme colère de Joakim Noah

RECORD - Joakim Noah égale Rodman

MOTIVATION - Noah, des paroles et des actes

COCORICO - All-Star Game : Parker et Noah en piste