NBA : San Antonio rejoint Miami en finale

  • A
  • A
NBA :  San Antonio rejoint Miami en finale
@ Maxppp
Partagez sur :

RETROUVAILLES - Comme l’an passé, les Spurs retrouveront le Miami Heat en finale de la NBA. Mais Tony Parker a dû quitter le terrain, blessé. 

Les San Antonio Spurs ont arraché leur place pour la finale NBA après un sixième match épique face à Oklahoma City. La franchise du Texas a dû attendre les prolongations et une action "clutch" (déterminante, ndlr) de Kawhi Leonard - en bloquant la tentative du meneur de jeu du Thunder Russell Westbrook - pour assurer sa victoire.

Le "bash" de Leonard :

Score final 112 à 107 pour l’équipe de Gregg Popovic. Succès qui permet à San Antonio de retrouver un vieil ennemi, le Miami Heat, qui s’est également qualifié pour la finale aux dépens des Indiana Pacers. L’an passé, les Spurs s’étaient inclinés au terme du 7e et dernier match de la série face à LeBron James et consorts.

"C'est incroyable de se retrouver en finale un an après cette défaite si difficile à digérer. On a encore quatre victoires à aller chercher et on va le faire cette fois", a pour sa part souligné le pivot Tim Duncan, auteur de 19 pts, 15 rebonds, ce qui lui permet de réaliser son 155e double-double de sa carrière en play-offs, à deux du record du légendaire Magic Johnson.

Le résumé du match :

 
Boris Diaw

© Reuters

Diaw en feu, alerte pour Parker. Du côté des Français, la soirée a été contrastée. Boris Diaw est une nouvelle fois sorti du banc avec brio pour filer un coup de main à l’équipe. Avec 26 points, il réalise d’ailleurs son meilleur match en play-offs depuis juin 2006. Il évoluait à l’époque aux Phoenix Suns. Si "Bobo" avait le sourire à  la fin du match, Tony Parker, lui, grimaçait. Touché à une cheville, "TP" a dû suivre les deux derniers quarts depuis le banc de touche, son coach Popovich ne voulant pas prendre le moindre risque.

Tony Parker sur le banc avec San Antonio
"Il s'est tordu la cheville lors du match 4 (perdu 105 à 92, ndlr), cela s'est aggravé lors du match 5 (gagné 117 à 89, ndlr) et peu avant la rencontre, il est venu me voir pour me dire qu'il ne pouvait pas prendre ses appuis et bouger correctement", a expliqué "Pop". "Il s'est bien échauffé, cela allait un peu mieux, il a montré beaucoup de courage, mais je lui ai dit "Stop" après le 2e quart-temps même s'il voulait encore jouer." Toutefois, cette blessure ne remet pas en cause sa participation à la finale.
sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

BLEUS - Batum sera bien là présent au Mondial 2014

NBA - San Antonio se rapproche de la finale

NBA - L'ancien patron de Microsoft rachète les Clippers