NBA : les Spurs ne peuvent plus attendre

  • A
  • A
NBA : les Spurs ne peuvent plus attendre
@ Doug PENSINGER/Getty Images North America/AFP
Partagez sur :

MAUVAIS DÉPART - San Antonio, champion en titre, est en difficulté cette année. Les Spurs doivent gagner et gagner vite.

Une conférence Ouest de haut vol. Pas le temps de traîner en route cette année à l’Ouest. Alors qu’on a dépassé la mi-saison, les Spurs ne pointent qu’à la septième place d’une conférence menée par les insatiables Golden State Warriors. Stephen Curry et ses coéquipiers imprègnent un rythme infernal avec un bilan de 34 victoires pour 6 défaites. Avec déjà 16 revers au compteur (en 43 matches), San Antonio ne peut plus se permettre de lâcher trop de matches. Car derrière, les Phoenix Suns ne sont pas loin (26 victoires-18 défaites) et surtout le Thunder d’Oklahoma City revient en force grâce à un duo Kevin Durant-Russell Westbrook à nouveau opérationnel (4 victoires de rang et un bilan de 22 victoires-20 défaites). Mais l'ailier de San Antonio Boris Diaw reste pragmatique au micro d’Europe 1. "Avant de penser à conserver notre titre, il faut d’abord se qualifier en play-offs", concède l’homme à tout faire des Spurs. "Et cette année est particulièrement compliquée à l’Ouest."

>> LIRE AUSSI : NBA : la sensation Atlanta

Un "rodeo road trip" en guise de révélateur. Comme chaque année, les Spurs vont disputer en février une série de neuf matches à l’extérieur, leur salle accueillant une compétition de rodéo. Ce "rodeo road trip" débutera le 8 février à l’Air Canada Center où les Spurs défieront les Raptors de Toronto. Cette série de matches loin de leurs bases avait permis aux Spurs de monter en puissance en vue des play-offs la saison dernière. "Ce road trip nous permet de nous rapprocher, de souder notre groupe. Historiquement, les Spurs ont toujours été solides à l’extérieur", avoue "Bobo". Mais avant ce "rodeo road trip", San Antonio va jouer 6 matches de suite à domicile (du 23 janvier au 6 février). Boris Diaw est conscient qu’il va falloir remonter au classement, alors que les Spurs réalisent un bon mois de janvier (4 victoires de rang, 8 succès en 10 matches) : "il nous faut encore une série de victoires pour recoller au peloton de tête, on a 6 matches de suite à la maison, on ne doit pas se manquer." S’il veut se garantir un premier tour de play-offs abordable, San Antonio n’a désormais plus le choix. Il doit affirmer son statut de champion et aligner les succès. Et si possible, dès jeudi soir, à Chicago.

>> LIRE AUSSI : NBA : New York ne répond plus