NBA : le patron, c’est Atlanta

  • A
  • A
NBA : le patron, c’est Atlanta
@ Kevin C.Cox/Getty North America/AFP
Partagez sur :

AFFICHE - Les Atlanta Hawks ont dominé les Golden State Warriors, vendredi soir, lors du choc au sommet de la NBA.

Le match au sommet de la NBA, entre les leaders de la conférence Est, les Atlanta Hawks, et ceux de la conférence Ouest, les Golden State Warriors, a tenu toutes ses promesses, vendredi soir, à la Philips Arena d'Atlanta (124-116). Malgré son évident talent, le duo des Warriors Stephen Curry-Klay Thompson n’a rien pu faire. Les "Splash Brothers", pourtant auteurs de 55 points à eux deux, ont assisté impuissants à la réussite insolente des Hawks derrière la ligne à trois points (55% à 3 pts). D’une intensité défensive remarquable, les Warriors n'ont réussi à enrayer la machine géorgienne que le temps d’une mi-temps seulement. Les Hawks, à l’adresse suspecte en début de match, s’en sont remis à Kent Bazemore (11 points à 3/3 à trois points) et Paul Millsap (21 points) pour rester au contact. 

Le danger vient de partout. Quand on connaît la puissance de feu offensive des deux équipes, la première mi-temps a eu de quoi étonner. La deuxième a repoussé les limites de l’entendement. Avec 136 points marqués par les deux franchises, le match a pris une autre dimension, avec Mike Scott en artilleur en chef, auteur de 17 points à 3/3 à trois points. Capable de dégainer à l’extérieur tout comme de violenter l’arceau, il a dégoûté les Warriors. Ce ne fut pas le seul. Kyle Korver a lui aussi été éblouissant. Constamment harcelé par la défense adverse, l'ancien joueur des Bulls a tout de même trouvé ses positions préférentielles pour terminer la rencontre avec 17 points à 5/9 à trois points. Avec sept joueurs au-delà des 11 points, Atlanta s’est logiquement imposé et confirmé avec éclat son statut de meilleure équipe actuelle (42 victoires pour 9 défaites), alors que Golden State voit son statut de n°1 à l'Ouest (39 v.-9 d.) menacé par Memphis (37 v.-13 d.), futur adversaire des... Hawks.

Sérieux et spectaculaires, les "Faucons" font désormais figures de candidats crédibles au titre de champion NBA. Ils en tout cas fait le trou sur la deuxième équipe de la conférence Est, les Toronto Raptors, repoussés à 8 victoires de différence (34 victoires-17 défaites). Sauf accident, les Hawks devraient donc avoir l'avantage du terrain tout au long des play-offs. Ils ont encore trois rencontres à disputer avant la coupure du All-Star week-end : dimanche à Memphis, lundi sur le parquet de Minnesota et enfin mercredi, à Boston.

Trois représentants au All-Star Game. Cette équipe d'Atlanta sera particulièrement bien représentée lors du All-Star week-end, qui aura lieu la semaine prochaine à New York, avec trois joueurs sélectionnés dans l'équipe de l'Est, une rareté : Jeff Teague, Paul Millsap et Al Horford. La NBA ne pouvait rester insensible à ce que produit Atlanta depuis le début de saison. Le coach des Hawks, Mike Budenholzer, officiera lui sur le banc de la conférence Est. Un autre joueur des Hawks sera présent à Brooklyn : Kyle Korver participera au concours à trois points, face à James Harden (Houston), Kyrie Irving (Cleveland), Marco Belinelli (San Antonio) ou encore les duettistes Curry et Thompson, qui tenteront de prendre leur revanche sur Korver, le temps d'un concours...

>> LIRE AUSSI : NBA : Rudy Gobert, le Français qui grimpe