Natation : Muffat, le rebond en bronze

  • A
  • A
Natation : Muffat, le rebond en bronze
@ REUTERS
Partagez sur :

NATATION -  La nageuse tricolore a décroché la médaille de bronze du 200 m, mercredi.

3.Trois jours après son énorme déception lors de la finale du 400 m, qu'elle avait terminée à la septième place, alors qu'elle était favorite, Camille Muffat a rebondi, mercredi, lors de la finale du 200 m. La nageuse tricolore, qui avait été médaillée d'argent sur le distance l'an dernier, aux Jeux olympiques de Londres, a cette fois décroché la médaille de bronze, en 1'55"72, derrière l'Américaine Missy Franklin (1'54"81) et l'Italienne Federica Pellegrini (1'55"14). "Je pense être partie assez crispée, pas assez relâchée, ce qui explique que ça a été dur à certains moments", a révélé au micro de France 2 la membre de l'Olympic Nice Natation, le visage encore fermé. Championne olympique du 400 m l'an dernier, la jeune nageuse de 23 ans a appris à avoir faim.

Camille Muffat (930x620)

© REUTERS

3. Médaillée trois fois lors des JO de Londres (or sur 400 m, argent sur 200 m et bronze sur 4x200 m), Muffat a obtenu mercredi sa troisième médaille mondiale, après les deux obtenues il y a deux ans, à Shanghai, en Chine. C'était également deux médailles de bronze, sur 200 et 400 m.

3. Muffat aura une troisième occasion de briller lors de ces championnats du monde avec le relais 4x200 m, aux côtés de ses trois coéquipières de l'équipe de France, dont sa consœur du club de Nice, Charlotte Bonnet, seulement huitième de la finale, mercredi. "Cette médaille de bronze, c'est toujours bon à prendre", a admis Muffat. "Et il reste le 4x200 m et le 100 m, peut-être, je ne sais pas."

3. Partie en boulet de canon, Muffat est passée en tête aux cinquante mètres, en 26"59, avant de décrocher progressivement lors des trois longueurs restantes. Franklin est passée devant elle avec 16 centièmes d'avance au 100 m, puis 44 centièmes au 150 m. Et c'est finalement avec près d'une seconde d'avance (+0"91) que la jeune Américaine, 18 ans, a devancé la Française, dépassée dans les derniers 25 mètres par l'Italienne Federica Pellegrini.

Podium du 200 m aux Mondiaux (930x620)

© REUTERS

3. Pellegrini, championne du monde du 200 m à Rome, en 2009, mais aussi à Shanghai, en 2011, n'a donc pas réussi la passe de trois. Meilleure temps des demi-finales, la protégée de Philippe Lucas n'a pas réussi à profiter de l'absence de la championne olympique de la spécialité, Allison Schmitt. Et c'est la compatriote de Schmitt, Missy Franklin, spécialiste du dos, qui en a profité pour remporter sa troisième médaille d'or à Barcelone après le relais 4x100 m et le 100 m dos. Quelques heures avant cette finale, Franklin avait décidé de zapper la finale du 50 m dos, qui avait lieu quelques minutes plus tôt, pour se consacrer à cette finale. Elle a sans doute bien fait.