Nadal, un retour tonitruant

  • A
  • A
Nadal, un retour tonitruant
@ MAXPPP
Partagez sur :

TENNIS - L'Espagnol a remporté dimanche la finale du Masters 1000 d'Indian Wells contre Del Potro.

Nadal à Indian Wells (930x620)

© REUTERS

C'est à genoux, et notamment sur ce genou gauche, bandé, qui l'a fait tant souffrir, que Rafael Nadal a célébré dimanche sa victoire en finale du Masters 1000 d'Indian Wells aux dépens de l'Argentin Juan Martin Del Potro (4-6, 6-3, 6-4). Un mois et demi seulement après son retour sur les courts, le Majorquin a frappé fort en remportant son premier tournoi sur dur, la surface censée être la plus traumatisante pour ses articulations. Mais ce Nadal-là est fait d'un autre bois. Physique, d'abord. Il fallait le voir cavaler (et même parfois glisser) sous le chaud soleil californien qui l'a fait transpirer à grosses gouttes. Mental, ensuite. Mené un set et un break par un Del Potro de gala, il a renversé la tendance de la rencontre en marquant cinq jeux consécutifs dans la deuxième manche. Naturel, enfin. Comme un gamin, il a sauté la barrière de publicité pour aller fêter ce succès avec les siens. Qu'on se le dise, le roi de la terre battue, sept fois vainqueur de Roland-Garros, a encore faim.

Federer, Berdych et Del Potro en victimes

"Je suis très heureux de mon niveau de tennis après ces sept mois (de blessure, de juillet à février, ndlr) et plein de moments difficiles", a insisté l'Espagnol, qui a retrouvé lundi la place de n°4 mondial, fort de ses 17 victoires en 18 matches depuis son retour. "Je gagne ce titre en battant trois joueurs du Top 10 (Roger Federer, Tomas Berdych et Del Potro consécutivement), c'est quelque chose d'incroyable." Del Potro, qui a cru tenir son premier titre en Masters 1000 quand il a mené 3-1 dans le deuxième set, est du même avis. "Rafa mérite sa victoire", a reconnu "DelPo". "Il a joué de façon incroyable durant la dernière heure, on aurait dit qu'il ne faisait aucun effort." Le troisième set de Nadal, un régal, a en effet de quoi donner des insomnies à tous ses adversaires...

Du repos avant Monte-Carlo

Nadal avec le trophée d'Indian Wells (930x620)

© REUTERS

Nadal décroche à Indian Wells son 22e titre en Masters 1000 - un record -, soit un de plus que Federer. Mais le prochain, à Miami, qui débute mercredi, le Majorquin ne le disputera pas. "Je suis très triste de ne pas y aller mais le docteur m'a dit de prendre du repos après tous ces matches", a reconnu le neveu de Toni Nadal, qui a joué un match de moins que Del Potro à Indian Wells en raison du forfait de son adversaire au troisième tour, l'Argentin Florian Mayer. Au repos pour quelques semaines, Nadal fera son retour lors du Masters 1000 de Monte-Carlo, en avril, tournoi dont il a remporté les huit dernières éditions. Fort de sa démonstration californienne, il en sera bien évidemment le favori n°1.