Rafael Nadal rejoint Guillermo Vilas dans l'histoire

  • A
  • A
Rafael Nadal rejoint Guillermo Vilas dans l'histoire
@ Sergio LLAMERA/Argentina Open/AFP
Partagez sur :

STATS EXPRESS - L'Espagnol a remporté dimanche son 46e titre sur terre battue, atteignant le record de Guillermo Vilas.

Rafael Nadal a remporté dimanche le tournoi de Buenos Aires, en Argentine, en battant en finale l'une des stars locales, Juan Monaco, en deux sets et 1h27' de jeu (6-4, 6-1). Le Majorquin n'a pas concédé la moindre balle de break lors de ce match débuté avec deux heures de retard puis à nouveau interrompu pendant trois heures en raison de la pluie. "J'ai joué en finale mon meilleur tennis de la semaine", a reconnu Nadal, qui avait été éliminé en demi-finales du tournoi de Rio la semaine précédente. "C'est une grande nouvelle pour moi parce que j'essaie d'engranger de la confiance."

Nadal à Buenos Aires avec le trophée (960x640)

© S.Llamera/Argentina Open/AFP

46. Si ce titre est si spécial pour Nadal, c'est aussi parce qu'il lui permet de rejoindre une autre légende de la terre battue dans l'histoire. Le gaucher espagnol a en effet enlevé en Argentine le 46e trophée de sa carrière sur cette surface, faisant lui l'égal de Guillermo Vilas, présent dans les gradins dimanche. Pendant 10 ans, entre 1973 et 1983, Vilas avait imposé son bandeau sur la terre battue comme Nadal impose aujourd'hui son bandana depuis 2004 et sa première victoire sur l'ocre à Sopot. C'est la première fois que Nadal remporte ce tournoi de Buenos Aires, un tournoi que Vilas a remporté sept fois entre 1973 et 1979 !

9. Le comparatif entre Nadal et Vilas, qui ont gagné chacun 46 tournois sur terre battue, est évidemment à remettre en perspective. Car si l'Argentin n'a remporté Roland-Garros, le tournoi majeur sur terre, qu'à une seule reprise, en 1977, Nadal, lui, en est déjà à neuf succès porte d'Auteuil ! Et ce triomphe argentin rappelle que le Majorquin sera sans aucun doute une nouvelle fois le grand favori de la prochaine édition, en mai prochain. Avant cela, son prochain grand objectif sera le Masters de Monte-Carlo, du 13 au 19 avril prochain, un tournoi que Nadal n'a remporté "qu'à" huit reprises et où il pourrait définitivement laisser derrière lui les 46 succès de Vilas sur sa surface de prédilection.

65. Ce titre de Nadal lui permet de rejoindre Vilas mais également de faire son entrée dans le top 5 des plus grands vainqueurs de tournoi de tous les temps, toutes surfaces confondues. En effet, le Majorquin a remporté son 65e trophée - dont 46 sur terre battue, donc, soit plus de 70% -, ce qui lui permet de devancer désormais deux autres grands noms du jeu, le Suédois Björn Borg et l'Américain Pete Sampras, qui sont tous les deux restés bloqués à 64 trophées glanés. "Ils ont une histoire impressionnante", a convenu Nadal, avec sa traditionnelle humilité. "C'est pourquoi c'est un honneur d'être comparé à eux." Nadal présente le deuxième meilleur total parmi les joueurs en activité, à 19 longueurs de Roger Federer, qui a lui aussi augmenté son total d'une unité ce week-end après son succès en finale contre le n°1 mondial Novak Djokovic au tournoi de Dubaï.

Nadal à Buenos Aires (960x640)

© J.Mabromata/AFP

100. Lors de sa semaine à Buenos Aires, Nadal ne s'est pas contenté de marcher vers son 46e titre sur terre battue. Il a également mis sa notoriété au service d'une noble cause, en échangeant quelques balles avec une centaine d'enfants des favelas de la capitale argentine en marge du tournoi, jeudi. Gros bras mais aussi gros cœur, ce Nadal.

>> VOIR AUSSI - Nadal perd son sang-froid et s'en prend à l'arbitre

>> LIRE AUSSI - Open d'Australie : Rafael Nadal balayé en quarts