Monfils : "Je ne veux plus penser au tennis"

  • A
  • A
Monfils : "Je ne veux plus penser au tennis"
@ MAXPPP
Partagez sur :

RÉACTION - Malgré une déception palpable, le Français s’est montré optimiste pour la suite de sa carrière. Et va couper quelques jours.

L’INFO. Abattu après sa défaite en cinq sets contre Roger Federer, jeudi en quart de finale, Gaël Monfils a tout de même tiré un bilan positif de l'US Open : "cela me montre que je ne suis pas loin", a-t-il insisté.

>> LIRE AUSSI - US Open : Monfils craque en cinq sets face à Federer

“Au 5e, j’ai pris un coup au moral”. Bien sûr, le Français était dépité après un match qu’il tenait au bout de sa raquette. "Forcément, le sentiment dominant, c'est la déception, ce n'est pas facile, je ne pense pas seulement aux deux balles de match, mais à toute la physionomie de la rencontre. Au 5e set, j'ai pris un petit coup au moral.” Pour la “Monf’”, son seul point faible a été physique, durant cinq petites minutes : “J'ai eu cinq minutes plus difficiles physiquement, seulement cinq minutes, mais Roger en a parfaitement profité. Il jouait de mieux en mieux, il me mettait dans des situations de plus en plus inconfortables. Je n'étais pas loin de gagner, j'étais bien dans mon match, j'étais bien dans ma tactique, dans mes coups. Cela ne passe à pas grand chose".

“Ça le fera un jour”. Que se passe-t-il dans la tête d’un joueur qui s’apprête à jouer deux balles de matches, dans un quart de finale de Grand Chelem, face au vraisemblable plus grand joueur de tennis de l’Histoire ? "Je me suis dit qu'il fallait rester calme et faire des choses simples. Mais il a très bien joué ces deux balles de match, je ne peux pas faire grand chose.” Si ces deux points ont été décisifs, le frenchie éprouve davantage de regret sur l’ensemble de sa performance. “J'ai plus de regrets sur l'ensemble du match, j'ai eu des balles de break au 3e set, mais il me manque un peu de réussite, s'il boise l'un de ses coups droits sur une des balles de match, c'est une tout autre histoire. Mais je vais persévérer, cela le fera un jour. C'est difficile maintenant, mais cela me montre que je ne suis pas loin. Je peux jouer à haut niveau pendant un mois, je suis très content de me pas m'être blessé aussi".

>> LIRE AUSSI - Loger Federer peut-il encore gagner un Grand Chelem ?

“Deux-trois jours sans tennis”. Touché moralement, Monfils a besoin d’appuyer sur le bouton pause. "Pour l'instant, je vais prendre quelques jours off, deux-trois jours sans tennis. Je ne veux plus penser tennis, je ne veux plus qu'on me parle de tennis. Le mieux pour moi, c'est de passer du temps en famille. Je ne peux pas repartir tout de suite, certains le peuvent, moi pas.” Et la Coupe Davis, où la France s’apprête à disputer une demi-finale contre la République tchèque (12-14 septembre) à Roland Garros ? “Cela me touche émotionnellement, mais bien sûr qu'après je serai là pour la Coupe Davis".