Coupe Davis : Gaël Monfils en mode joker

  • A
  • A
Coupe Davis : Gaël Monfils en mode joker
@ MAXPPP
Partagez sur :

COUPE DAVIS - Le récent quart de finaliste de l'US Open ne sera pas aligné vendredi.

Quart de finaliste de l'US Open la semaine dernière, passé à un point de la qualification pour les demi-finales face à Roger Federer, Gaël Monfils est indiscutablement le joueur français le plus en forme de cette fin d'été. Pourtant, le Parisien, 18e au classement ATP, ne sera pas aligné, vendredi, lors des premiers matches de simples de la demi-finale de Coupe Davis qui oppose la France à la République tchèque, à Roland-Garros. Le capitaine des Bleus, Arnaud Clément, a préféré aligner Richard Gasquet pour épauler Jo-Wilfried Tsonga, n°1 tricolore. La raison ? Monfils dit n'avoir pas encore récupéré physiquement (et mentalement ?) de son séjour new-yorkais.

Monfils aligné dimanche ? "Ça va un peu mieux. Je ne suis pas encore complètement remis du décalage horaire", avait expliqué Monfils, mardi. "L'enchaînement n'est pas facile mais il faut faire avec." Clément, lui, a décidé de faire sans lui vendredi, peut-être aussi pour ne pas prendre le risque de mettre son joueur sur le gril tôt le matin (le premier simple est prévu à 10h30), lui qui a reconnu, jeudi, sur Europe 1, que c'est toujours "un peu plus dur" le matin. "Si je ne m'entraîne pas, je peux me lever à 11h00-midi", confie-t-il. Préservé vendredi, "La Monf" pourrait sortir du chapeau, dimanche, pour le cinquième et dernier simple qui pourrait être décisif. C'est dans cette configuration qu'il avait offert la qualification à la France pour les demi-finales aux dépens de l'Allemagne, en quarts de finale.

Ecoutez les confidences de Monfils sur Europe 1 (avant l'annonce du tirage au sort, ndlr) :

Gasquet-Berdych d'entrée. Mais, pour que Monfils ait à disputer un match décisif dimanche, encore faut-il que les choses n'aient pas été réglées avant. Vendredi, Gasquet aura un match compliqué à gérer face au n°1 tchèque, Tomas Berdych, 6e mondial. Lui aussi quart de finaliste de l'US Open, Berdych sera sur sur le pont dès vendredi matin. Il faut dire que la République tchèque ne dispose pas du même réservoir que la France. Et c'est même une surprise de voir Lukas Rosol, 27e mondial, prendre la place de l'expérimenté Radek Stepanek, 38e à l'ATP, pour le deuxième simple, face à Jo-Wilfried Tsonga. Stepanek est prévu pour disputer le double avec Jiri Vesely, samedi, contre une paire formée de Julien Benneteau et... Gaël Monfils.

Tour de chauffe idéal pour "La Monf'" avant son éventuel simple de dimanche ou coup de bluff de Clément ? La composition définitive du double sera annoncée après les premiers simples. En fonction de leurs performances vendredi, Clément choisira peut-être d'aligner Tsonga ou Gasquet. Les deux avaient joué ensemble, avec succès, contre l'Australie au premier tour. La Coupe Davis, c'est autant une histoire de tennis que de poker. Et de joker ?

>> LIRE AUSSI : US Open : Monfils craque en cinq sets face à Federer