EN DIRECT - La France championne du monde

  • A
  • A
EN DIRECT - La France championne du monde
@ AFP
Partagez sur :

LE FILM DU MATCH - L'équipe de France affronte le Qatar en finale des championnats du monde de handball.

La France décroche un cinquième titre de champion du monde, grâce à sa victoire sur le Qatar (25-22).

>> Europe 1, radio officielle du Mondial de handball, vous fait vivre en direct la finale France-Qatar
>Sur Europe1 (match commenté en direct et en intégralité)
>Sur Europe1.fr (live vidéo à suivre ici : http://www.europe1.fr/direct-video)
>Sur le compte Twitter @Europe1

Fin du match. France 25 - 22 Qatar : Grâce à cette victoire, les Bleus décrochent aussi leur qualification directe pour les Jeux Olympiques de Rio, en 2016. Merci à tous de nous avoir suivi.

Fin du match. France 25 - 22 Qatar : La France possède désormais les trois titres majeurs : championne d'Europe en titre, championne olympique en titre, et maintenant championne du monde en titre.

Fin du match. France 25 - 22 Qatar : Les joueurs de l'équipe de France exultent au centre du terrain. Nikola Karabatic et ses partenaires célèbrent cette nouvelle victoire qui renforcent leur légende. Ces Bleus-là sont tout simplement la plus grande équipe de handball de tous les temps. Historique.

Fin du match : France 25 - 22 Qatar. La France est championne du monde !
 Les Bleus décrochent leur cinquième étoile et deviennent la nation la plus titrée de l'histoire du handball dans cette compétition.

58' : France 25 - 22 Qatar. Le Qatar trouve le poteau. Daniel Narcisse mène la charge et inscrit un but capital. "Air France" donne trois longueurs d'avance à la France ! "Le but de Daniel (Narcisse) leur a fait mal, je vois des joueurs qui baissent la tête", remarque Alain Portes.

56' : France 24 - 22 Qatar. Xavier Barachet manque le cadre. Capote dans la foulée inscrit un nouveau but, et permet au Qatar de revenir à deux buts. Thierry Omeyer crie de rage, mais le joueur qatari est en grande forme ce soir. "C'est assez impressionnant la puissance physique de ce joueur, il bouscule même Nikola Karabatic dans les duel", s'émerveille Alain Portes.

54' : France 24 - 21 Qatar. Claude Onesta demande un deuxième temps-mort. Les Bleus continuent de garder une petite longueur d'avance. L'entrée en jeu de Fernandez aura clairement été décisive. Mais rien n'est fait dans cette finale très disputée. Le Qatar réalise un grand match.

50' : France 22 - 19 Qatar. Valentin Portes redonne de l'air à la France et trois buts d'avance. Sous l'impulsion du vétéran et capitaine Jérôme Fernandez, qui a inscrit un but capital, les Bleus respirent un petit peu, mais le Qatar reste dans sa roue. "Jérôme Fernandez a inscrit un but capital, et il a aussi réalisé une passe décisive très importante. Il a donné de l'air à la France", relève Alain Portes. La fin de match promet d'être irrespirable.

45' : France 20 - 19 Qatar. Vidal inscrit un but pour le Qatar, qui reste toujours à une petite longueur de la France. "Le Qatar fait très peu d'erreur, et dès que c'est le cas, leur coach leur passe une soufflante", remarque Alain Portes. "On a perdu nos deux ailiers sur blessures, et Nikola Karabatic est un peu émoussé physiquement. En plus le pivot adverse prend le dessus sur nous. C'est vraiment compliqué", s'inquiète Alain Portes.

40' : France 18 - 17 Qatar.La roucoulette de Valentin Portes passe à côté des buts de Saric. Sur la possession suivante, le Qatar inscrit un but et revient à seulement une longueur des Bleus. L'équipe de France n'arrive pas à se détacher. "Valero Rivera a changé de système, ce qui pose beaucoup de problèmes aux Français", explique Alain Portes.

35' : France 17 - 14 Qatar. Double arrêt de Thierry Omeyer qui dégoûte les Qataris et permet aux Bleus de prendre à nouveau une avance de trois buts. Le portier de l'équipe de France revient fort en deuxième mi-temps. "Thierry Omeyer a déjà fait autant d'arrêts en début de deuxième période qu'au cours de toute la première mi-temps", détaille Alain Portes.

31' : France 14 - 13 Qatar. Le Qatar revient très fort en ce début de deuxième mi-temps. Danijel Saric réalise un superbe arrêt et continue son excellent match. "La défense du Qatar est plus agressive, on a remis définitivement notre adversaire dans le match", s'inquiète Alain Portes.

Mi-temps : "Je ne suis pas dans la tête de Claude (Onesta, ndlr), mais je pense qu'il va dire à ses joueurs que rien n'est fini. Le Qatar récite son handball, comme depuis le début de la compétition, et ne lâche rien. Thierry Omeyer n'est pas aussi fort que lors des derniers matches, mais la défense française aide bien. Il faudra cependant marquer plus de buts pour se mettre à l'abri", analyse Alain Portes.

NOUVEAU - Europe1.fr lance "A la découverte de", une série de récits interactifs dédiée aux sports méconnus du grand public. Le premier numéro de « A la découverte de » est dédié au football américain, à l'occasion de la finale du Super-Bowl dimanche soir. 

Michael Guigou, 1280x640

© AFP

Mi-temps : France 14 - 11 Qatar. Danijel Saric, le (très bon) gardien du Qatar, réalise un bel arrêt juste avant le gong. L'adversaire des Bleus ne baisse pas les bras et reste toujours en course.

29' : France 14 - 10 Qatar : Nikola Karabatic assomme le Qatar avec un nouveau but, son cinquième du match. "Il est remonté comme une pendule. Il assure parfaitement son rôle de meneur de jeu, ce soir on a un grand Nikola Karabatic", confirme Alain Portes.

25' : France 13 - 9 Qatar : Le Qatar ne lâche rien sous l'impulsion de Capote, qui fait très mal à la défense française. "Capote maintient son équipe à flots. Il a inscrit 4 buts sur 4 tirs. Il faudra trouver la solution pour l'empêcher de continuer à marquer, peut être de resserré les lignes", alerte Alain Portes.

20' : France 11 - 7 Qatar : Nyokas inscrit un but monstrueux dans la lucarne de Saric. Thierry Omeyer vient de réaliser deux énormes arrêts et est maintenant totalement entré dans son match. "Grâce à Thierry (Omeyer), nous avons fait un break très intéressant", s’enthousiasme Alain Portes. Les Bleus se détachent.

15' : France 8 - 5 Qatar :  Les Bleus prennent trois buts d'avance grâce à Daniel Narcisse et Michaël Guigou. Les gardiens, Omeyer pour la France et Saric pour le Qatar, sont très peu en vue depuis le début. "On attend un duel de gardiens qui tarde à démarrer. Saric n'a fait que deux arrêts, et Thierry Omeyer n'est pas encore entré tout à fait dans son match. Mais il reste encore beaucoup de temps", tempère Alain Portes.

10' : France 5 - 3 Qatar : Daniel Narcisse donne deux buts d'avance à l'équipe de France. Nikola Karabatic réalise un excellent début de match, avec deux réalisations. Les Qataris commencent à s'énerver, relèvent nos consultants. "Valero Rivera a dit à ses joueurs de se calmer. Ils sont nerveux et agressifs, mais ils sont eux aussi bien dans le match", prévient Alain Portes.

5' : France 2 - 1 Qatar : Michaël Guigou convertit un penalty pour donner un petit avantage aux Bleus. Le Qatar met beaucoup d'impact dans les duels mais l'équipe de France répond parfaitement. "On entame bien le match, parce qu'on est en train de gagner les duels, aussi bien en défense qu'en attaque. On marque aussi très facilement des buts, c'est une excellente nouvelle", explique Alain Portes, notre consultant, sélectionneur de l'équipe de Frances féminines.

17h15 : Le coup d'envoi vient d'être donné ! C'est parti pour la finale entre la France et le Qatar.

17h13 : L'hymne national du Qatar est repris par toute la Lusail Arena. Le millier de supporters français donne aussi de la voix et entonne la Marseillaise.

17h10 : La présenta tion des équipes vient d'avoir lieu. L'équipe du Qatar est acclamée par toute la Lusail Arena. Les Français, eux, n'ont pas été sifflés et ont même été applaudis. Les fans qataris commencent à faire monter l'ambiance.

Supporters qataris, 640x640

© AFP

17h05 : Les supporters français, qui sont près d'un millier, vont tenter de se faire entendre dans une arène hostile de 15.500 places.



17h00 : A noter que la Pologne a battu l'Espagne en finale pour la troisième place (29-28 après prolongations). Les Polonais remportent leur quatrième médaille mondiale, après l'argent de 2007 et le bronze de 1982 et 2009. L'Espagne, championne du monde en titre, repart bredouille.

16h55 : Jouer une finale contre le pays hôte est devenu une habitude pour les Experts. Les Bleus avaient terrassé le Danemark, chez lui, pour remporter l'Euro 2014. Mais la plus mémorable victoire de l'équipe de France reste celle obtenue en Croatie. En 2009, les Tricolores avaient remporté le Mondial à Zagreb, face à 15.000 supporters croates déchaînés.

16h50 : Les Français joueront contre tout un peuple, dimanche. La Lusail Arena de Doha, d'une capacité de plus de 15.000 places, sera toute entière acquise à la cause du Qatar. Quelques centaines de supporters français sont tout de même attendus.

16h45 : L'équipe qatarie a été critiquée de toutes parts depuis le début de la compétition pour avoir composé son équipe avec des joueurs de neuf nationalités différentes. Dans cet effectif cosmopolite on retrouve un Français : Bertrand Roiné, champion du monde en 2011 avec les Experts.
> A LIRE : Le Qatar est-il un finaliste légitime ?

16h40 : Le Qatar, qui est aussi le pays hôte, atteint la finale du Mondial de hand pour la première fois de son histoire. C'est la première nation non-européenne à réaliser une telle performance.
> A LIRE : Cinq choses à savoir sur le Qatar

16h35 : Le gardien des Bleus, Thierry Omeyer, a été énorme contre l'Espagne, en demi-finale. "Titi" aura aussi l'occasion de remporter un quatrième championnat du monde, après l'avoir remporté en 2001, 2009 et 2011.
> A LIRE : Thierry Omeyer, la muraille de France

16h30 : La France affronte le Qatar, dimanche, en finale des championnats du monde de handball, à Doha. En cas de victoire, les Bleus décrocheraient un cinquième titre mondial. Ce qui constituerait tout simplement un record.
> A LIRE : France-Qatar, la finale en cinq chiffres

NOUVEAU - Europe1.fr lance « A la découverte de », une série de récits interactifs dédiée aux sports méconnus du grand public. Le premier numéro de « A la découverte de » est dédié au football américain, à l'occasion de la finale du Super-Bowl dimanche soir.