Schumacher commence-t-il à reconnaître sa famille ?

  • A
  • A
Schumacher commence-t-il à reconnaître sa famille ?
@ Jung YEON-JE/AFP
Partagez sur :

BULLETIN DE SANTÉ - Il y a un an, le septuple champion du monde était victime d'un terrible accident de ski.

Le 29 décembre 2013, Michael Schumacher était victime d'une terrible chute à ski dans la station de Méribel. Un an plus tard, les incertitudes demeurent autour de son état de santé.

Ce que dit sa famille. Depuis l'hospitalisation au CHU de Grenoble du septuple champion du monde de F1, victime d'un traumatisme crânien avec coma, les informations sur son état de santé ont été livrées au compte-gouttes par sa famille. Le 1er avril, soit un peu plus de trois mois après son accident, l'attachée de presse de l'ancien pilote, Sabine Kehm, a annoncé qu'il avait été transféré dans le service de neurochirurgie de Grenoble pour entamer une phase de réveil. Deux mois et demi plus tard, on apprenait que "Schumi" avait quitté Grenoble pour rejoindre l'hôpital de Lausanne. Enfin, le 9 septembre, la famille officialisait son retour à domicile. Les dernières nouvelles "officielles" remontent au 24 novembre dernier. "Michael fait des progrès adaptés à la gravité de sa situation, mais ce sera un processus long et difficile", avait expliqué sa porte-parole. Après les explications initiales sur les circonstances de l'accident et les premiers diagnostics, très précis, la famille s'est toujours montrée volontairement évasive sur l'état de santé de l'ancien champion.

Jean-Françis Payen (960x640)

© P.Desmazes/AFP

Ce que dit son ancien médecin. Interrogé par le quotidien Le Parisien en octobre dernier, Jean-François Payen, chef du service anesthésie-réanimation au CHU de Grenoble, avait estimé que Shumacher était "dans des conditions très favorables pour faciliter sa récupération". Le médecin avait en outre ajouté qu'il fallait être "patient" pour voir l'évolution de l'état de santé de "Schumi". "On est dans une échelle de temps qui va de un à trois ans", avait-il précisé. Interrogé sur cette question de la durée de convalescence, la porte-parole de l'ancien pilote avait elle déclaré : "il n'est pas possible de se prononcer compte tenu de la situation".

>> LIRE AUSSI - Michael Schumacher mettra "un à trois ans" à récupérer

Ce que dit Philippe Streiff. Ancien pilote de F1 gravement accidenté en 1989 et aujourd'hui tétraplégique, Philippe Streiff est plusieurs fois intervenu cette année pour diffuser des informations sur l'état de santé de l'ancien pilote. Le 18 novembre dernier, sur l'antenne d'Europe 1, il avait ainsi expliqué : "c'est très difficile parce qu'il ne peut pas parler : il est comme moi, en fauteuil roulant, paralysé, avec un problème de mémoire et de parole en plus. Le fait d'être dans sa famille va lui permettre peut-être de récupérer plus vite mais ce sera difficile. Il parait qu'il communique avec les yeux. Avec sa femme, son attachée de presse..." Dans un entretien qu quotidien Le Parisien dimanche dernier, Streiff, qui a toujours été très à l'aise avec les médias, a expliqué : "il commence à reconnaître les siens, sa femmes et ses enfants, mais il a de gros problèmes de mémoire." Il a ajouté : "à long terme et dans l'idéal, il pourra peut-être espérer un jour marcher avec des béquilles car sa moelle épinière n'a pas été endommagée. Mais on ne peut rien dire, rien prévoir".

Le professeur Saillant dément. Ces informations, les plus précises jamais délivrées sur l'état de santé de Schumacher, Streiff explique les tenir "en grande partie grâce au Professeur Saillant". Problème, le fondateur de l'Institut du cerveau et de la moelle épinière, qui fut appelé dès les premières heures au chevet de Schumacher, a expliqué dimanche soir dans un communiqué ne pas avoir parlé avec l'ancien pilote français. "Depuis un an, je n'ai jamais eu le moindre contact, verbal, écrit ou physique avec Philippe Streiff", a insisté le Pr Saillant, via un porte-parole de la FIA. "Il est à noter que Philippe Streiff est coutumier du fait puisqu'il avait déjà fait des déclarations à Grenoble, en me citant, quelques jours après l'accident de Michael. (...) Depuis un an, jamais la famille ou les vrais amis de Michael (Schumacher) n'ont communiqué en dehors des communiqués de Sabine (Kehm). N'importe quel journaliste peut témoigner que depuis un an j'ai refusé systématiquement toute interview ou émission de télévision." De qui Philippe Streiff tient-il ses informations ? Et traduisent-elles réellement l'état de santé de "Schumi" ? L'incertitude demeure.