Les Bleus croquent la Suède et terminent en tête de poule

  • A
  • A
Les Bleus croquent la Suède et terminent en tête de poule
@ AFP / Karim Jaafar
Partagez sur :

HANDBALL - Après un début de match raté, l'équipe de France est parvenue à refaire son retard avant de vaincre la Suède (27-25), samedi lors du dernier match de poule du mondial au Qatar. Les Bleus affronteront l'Argentine en huitièmes.

Les Bleus peuvent souffler : grâce à une belle deuxième période et à un Thierry Omeyer impeccable dans les buts, la France a battu la Suède (27-25) samedi à Doha et termine en tête du groupe C de ce Mondial. L’équipe de France s’offre ainsi un huitième de finale abordable face à l’Argentine, lundi au Qatar. Mais que ce fut laborieux !

>> LIRE AUSSI - Handball : la France bat difficilement l'Algérie

Des débuts catastrophiques. On a cru que les Bleus ne rentreraient jamais dans leur match et il aura même fallu attendre la huitième minute pour assister au premier but français de la partie. Car pour cette entame de match, les Bleus font tout à l’envers : défense trop agressive, tirs non cadrés et multiplication des mauvais choix. Les Suédois en profitent pour mener leurs contre-attaques tambour battant. Et ça paye au score : 0-4 après sept minutes de jeu, c’est le pire scénario possible pour les hommes de Claude Onesta.

Omeyer au rendez-vous. Mais grâce à un Michaël Guigou sur tous les fronts et à un Cédric Sorhaindo partout en défense, les Bleus recollent au wagon : 4-4 après onze minutes au tableau d’affichage, c’est presque inespéré. La France ne déroule pas pour autant et Nikola Karabatic passe à côté de son sujet : expulsé deux minutes, la star du FC Barcelone n’a pas le rendement que l’on attendait de lui et laisse Omeyer s’attirer les lauriers. Le portier tricolore multiplie les arrêts et permet à ses coéquipiers de rester au contact à la pause (11-12).

24.01 handball.france.suede.1280

© AFP

En début de seconde période, rien ne laisse penser que l’équipe de France, championne olympique en titre face aux Suédois en 2012, peut faire jeu égal face à son adversaire du soir. Guigou paraît crispé par l’enjeu de la première place : en quelques minutes, il manque un dribble, avant d'être sanctionné pour un passage en force puis de perdre une bonne balle sur une contre-attaque. Pourtant, le manque de constance des Bleus ne se retrouve pas au tableau d’affichage : l’écart oscille entre un et trois buts d’avance maximum pour les Suédois. Pire, Luka Karabatic est sanctionné pour une gifle aux neuf mètres et récolte même un carton rouge : il ne terminera donc pas la rencontre.

Un finish de feu. Il aura fallu attendre les dix dernières minutes pour retrouver cette équipe de France. Appliqués en défense, les Bleus poussent régulièrement leurs adversaires à la faute et sur la ligne des sept mètres, Guillaume Joli réalise un 100% (9/9). Les joueurs de Claude Onesta passent en tête à la 55ème minute sur une contre-attaque d’école conclue par Barachet et ne la lâcheront pas. La Suède est de nouveau vaincue et la France termine de la meilleure des manières cette première partie de compétition.

Mais il faudra montrer d’autres intentions pour les éliminatoires et surtout, ne pas attendre la fin de partie pour jouer le coup à fond. Car en cas de qualification lundi face à l’Argentine, les coéquipiers d’un Nikola Karabatic, pas au niveau samedi, auront fort à faire, avec vraisemblablement l’Espagne en ligne de mire.