Martinot-Lagarde et Vicaut prennent date

  • A
  • A
Martinot-Lagarde et Vicaut prennent date
@ Reuters
Partagez sur :

EN GRANDE FORME - Martinot-Lagarde a signé la meilleure performance mondiale de l’année sur 110m haies, samedi à Eugene.

Le hurdleur français Pascal Martinot-Lagarde est en grande forme. Après une troisième place à Doha (13’42) et une deuxième place à Shanghai (13’26), le sprinteur de 22 ans a réalisé samedi, à Eugene dans l’Oregon, la meilleure performance mondiale de l’année sur 110m haies (13’13), en s'imposant lors de la troisième étape de la Ligue de Diamant.

Et maintenant, la barre des 13’? "C’est une victoire super importante, il fallait absolument que je confirme Shanghai. C’est plus que réussi", a déclaré le vice-champion du monde du 60m haies en salle, à l’issue de sa course. A un petit centième de son meilleur chrono (13’12), "PML" peut maintenant viser le record de France, détenu par Ladji Doucouré (12’97). "Les perspectives augmentent d’un seul coup. D’ici un mois cela sera peut-être bouclé, je n’aime pas annoncer mes objectifs mais je me sens bien dans mon corps",  confie le jeune Français. "Il a pris de la maturité, il fait beaucoup moins de fautes sur les barrières. Il a franchi un cap", estime pour sa part le consultant athlétisme pour Europe 1, Jean-Claude Perrin.

Jimmy Vicaut 100m

Vicaut titille le record de Lemaître. L’autre performance notable de la soirée côté français est à mettre à l’actif de Jimmy Vicaut (photo) sur 100m. Le pensionnaire du club de Montreuil a terminé troisième sur la distance reine, juste derrière les Américains Justin Gatlin (9’76) et  Michael Rodgers (9’80). Son temps, 9’89, aurait dû lui offrir le record de France sur 100m, détenu par Christophe Lemaître (9’92).

Mais un vent trop favorable (2,7 m/s) n’a pas permis d’homologuer sa belle performance. "Le record de France, je n’y pense pas,  cela viendra quand ça viendra. Mon début de saison est bon si on tient compte des galères que j’ai eues en février (blessures à la cuisse gauche, ndlr).", rappelle le sprinteur. Ce temps est toutefois une très bonne nouvelle selon Jean-Claude Perrin : "cela va créer de l’émulation entre Vicaut et Lemaître. Avoir un compatriote sur la ligne qui est capable de vous battre, c’est la meilleure des choses pour eux".

Lavillenie, la tuile

Lavillenie, comme d’habitude. C’était aussi la grande rentrée pour Renaud Lavillenie (photo), qui retrouvait les joies d’un concours sur un vrai élan, avec 20 foulées. Et le recordman du monde en salle a remporté aisément le concours du saut à la perche avec un bond à 5, 80 m. "On ne peut pas dire que cela soit mauvais, il a une nouvelle fois écrasé la concurrence. Il manque un peu de rythme, mais ça va vite revenir. En quelques compétitions, il va régler tout ça", prédit Jean-Claude Perrin. Prochain rendez-vous de la Ligue de diamant, le 5 juin prochain, à Rome.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

SUSPENSION -Tyson Gay, c'est un an.

DOPAGE - On ne reverra pas Asafa Powell avant 2015

DOPAGE - 2 contrôles positifs de plus en Jamaïque