Mais pourquoi ces casques jaunes ?

  • A
  • A
Mais pourquoi ces casques jaunes ?
@ REUTERS
Partagez sur :

TOUR - Mark Cavendish a gagné mardi avec un casque jaune sur la tête, une nouveauté 2012.

Cavendish au sprint sur l'étape 2/2

© REUTERS

Lundi, Mark Cavendish a remporté le sprint à Tournai avec un casque jaune, alors qu'il ne pointait au départ de l'étape qu'à la 106e place du classement général. Mais alors pourquoi cette couleur, synonyme de leader ? Il s'agit d'une innovation de l'organisateur, ASO, qui, sous l'impulsion d'un sponsor, a décidé de rendre (très) visible les coureurs du team en tête du classement par équipes. Et non les équipiers du Maillot Jaune, même si le Maillot Jaune, lui, en porte un, de casque jaune. Vous suivez ?

Les successeurs des casquettes jaunes

Cette nouveauté vient s'ajouter au dossard jaune, déjà porté par les membres de l'équipe leader, et rappelle le port de la casquette jaune qui avait cours dans les années 1980 pour distinguer les équipiers du Maillot Jaune. "C'est une bonne idée", considère Vincent Lavenu, manager d'AG2R-La Mondiale, sur le site du quotidien La Voix du Nord. "C'est une belle façon de mettre en évidence la meilleure équipe et ça permet aux gens sur le bord de la route ou devant la télé de bien la distinguer."

A noter que ce casque jaune n'est pas obligatoire pour les équipes. Deux d'entre elles, Radioshack-Nissan et Katusha, ont d'ailleurs décidé qu'elles ne le porteraient pas si elles venaient à s'installer en tête de ce classement spécifique. Mais, mardi, pour l'entrée en France, ce seront à nouveau Cavendish et ses coéquipiers qui seront en casque jaune.