Les Bleus encore battus à Rome

  • A
  • A
Les Bleus encore battus à Rome
@ Reuters
Partagez sur :

Battu à Rome face à l’Italie, le XV de France peut déjà faire une croix sur le Grand Chelem.

Deux ans après une défaite historique en Italie, l'équipe de France espérait bien remettre les compteurs à zéro, dimanche. C’est raté. Pour son entrée en lice dans le Tournoi des six nations, l’équipe de Philippe Saint-André ambitionnait de poursuivre sur sa lancée automnale, qui l’avait vu s’imposer face à l'Australie, l'Argentine et les Samoa. Mais on n’a jamais revu l’intraitable défense bleue, et encore moins le jeu léché aperçu lors de ces test-matches de novembre. Résultat : une défaite 23-18.

L’Italie deviendrait-elle une nation de rugby ? Les progrès des Italiens sont en tout cas bien visibles, et leur victoire face aux Français n’a rien d’immérité tant le XV de France a semblé perdu face à l’engagement des transalpins, porté par un public extatique. Les hommes de Jacques Brunel ont inscrit deux essais, dont le premier par le capitaine Sergio Parisse. Les Bleus ont pourtant réussi à virer en tête à la mi-temps (15-13), en inscrivant deux essais, le premier en force par le 3e ligne Louis Picamoles (12), l'un des rares Bleus à surnager , et le second par Benjamin Fall (24), à la conclusion d'une percée de l'arrière Yoann Huget.

La seconde période a toutefois eu raison des Bleus, emportés par la combativité des Italiens. A l'heure de jeu, Castrogiovanni, servi par Luciano Orquera, aplatissait ainsi en force, récompensant un splendide contre de 80 mètres initié un peu plus tôt par Parisse, encore lui (20-18). Un drop de Kristopher Burton parachevait le succès. Quant à la France, elle a dit déjà dit adieu à ses rêves de Grand Chelem. Et devra batailler pour remporter le Tournoi.