Les Bleus au top à Roland-Garros

  • A
  • A
Les Bleus au top à Roland-Garros
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

EN UN CLIC - Gasquet, Chardy et Benneteau sont qualifiés. Parmentier passe à la trappe.

Richard n'a pas tremblé. Le Français était favori dans ce premier tour contre le qualifié Jurgen Zopp. Avec plusieurs balles de break contre lui, il a dû s'accrocher pour ne pas perdre de temps sur le terrain. Au final, une victoire en trois sets sans bavure (6-3, 6-4, 7-6) et pas mal de soulagement. Au prochain tour, il rencontrera Bulgare Grigor Dimitrov.

Chardy fait durer le plaisir. Lui en revanche s'est attardé sur la terre battue parisienne. Il était plutôt à l'aise contre le Taïwanais Yen-Hsun Lu. Jérémy Chardy menait deux sets à rien et s'est même procuré une balle de match dans la troisième manche. Mais il a laissé son adversaire revenir et a été obligé de cravacher pour s'imposer en cinq sets (6-4, 6-1, 6-7, 3-6, 11-9). Un client très coriace l'attend audeuxième tour, le Serbe Janko Tipsarevic, tête de série n°8.

Chardy s'impose au cinquième set :

Benneteau a tenu. Blessé il y a encore quelques semaine, Julien Benneteau voulait à tout prix jouer Roland-Garros. Jeudi dernier, il a décidé d'y aller. Mardi, le voilà qualifié pour le deuxième tour après sa victoire sur l'Allemand Mischa Zerev en quatre sets (6-2, 6-7, 6-4, 6-4).

Et de quatre qui font la Paire. Battre un Espagnol sur terre battue n'est jamais une mince affaire. Encore moins quand on n'a jamais passé un tour du côté de la Porte d'Auteuil. Mardi, Benoît Paire a bien mené son affaire en écartant Albert Ramos en quatre manches (7-6, 6-4, 6-7, 6-3). Au prochain tour, il aura un client encore plus costaud face à lui, David Ferrer.

Un record pour les Bleus. Avec le forfait de Gaël Monfils, les supporters français avaient quelques doutes sur les performances des Bleus cette année. Avec treize qualifiés au second tour dans le tableau masculin, la France atteint son meilleur résultat à Roland-Garros depuis... 41 ans. Une belle réponse pour tous les angoissés.

Nadal

Nadal se promène. Comment ne pas tergiverser pour son entrée en lice dans un tournoi du Grand Chelem ? Demandez à "Rafa", il a certainement une petite idée sur la question. Premier tour et première fessée infligée à l'Italien Simone Bolelli. Une vraie balade de santé, un peu moins de deux heures sur le court pour une victoire en trois sets (6-2, 6-2, 6-1). Qu'on se le dise, Nadal est prêt.

Parmentier

Parmentier, une défaite problématique. Si les joueurs tricolores ont assuré depuis leur entrée en lice, difficile d'en dire autant pour les femmes. La numéro deux française Pauline Parmentier s'est inclinée au premier tour de Roland-Garros contre la Polonaise Urszula Radwanska en deux sets (6-4, 6-3). Cette défaite est très embêtante pour elle mais aussi pour la France... Et pour cause, elle devrait perdre des points au classement WTA (l'année dernière, elle était au 2e tour, ndlr) et pourrait ne pas disputer les JO de Londres, l'été prochain. Puisque Marion Bartoli n'a toujours pas trouvé d'accord avec la FFT pour emmener son père au tournoi olympique, il devrait ne pas y avoir de joueuse française aux JO.


Les principaux résultats : 

HOMMES

Rafael Nadal (ESP/n°2) bat Simone Bolelli (ITA) 6-2, 6-2, 6-1
David Ferrer (ESP/n°6) bat Lukas Lacko (SVK) 6-3, 6-4, 6-1
Janko Tipsarevic (SRB/n°8) bat Sam Querrey (USA) 2-6, 6-4, 7-6, 6-3
Richard Gasquet (FRA/n°17) bat Jurgen Zopp (EST) 6-3, 6-4, 7-6
Jérémy Chardy (FRA) bat Yen-Hsun Lu (TPE) 6-4, 6-1, 6-7, 3-6, 11-9
Benoît Paire (FRA) bat Albert Ramos (ESP) 7-6, 6-4, 6-7, 6-3
Julien Benneteau (FRA/n°29) bat Mischa Zverev (GER) 6-2, 6-7, 6-4, 6-4

FEMMES

Maria Sharapova (RUS/n°2) bat Alexandra Cadantu (ROM) 6-0, 6-0
Francesca Schiavone (ITA/n°14) bat Kimiko Date Krumm (JPN) 6-3, 6-1
Pauline Parmentier (FRA) bat Urszula Radwanska (POL) 6-4, 6-3