Les Bleus accueillis en héros

  • A
  • A
Les Bleus accueillis en héros
@ REUTERS
Partagez sur :

BASKET - L'équipe de France, championne d'Europe, est rentrée de Slovénie lundi après-midi.

Tony Parker à l'aéroport (930x620)

© REUTERS

L'équipe de France de basket, sacrée dimanche championne d'Europe aux dépens de la Lituanie, a atterri en France en fin d'après-midi, à l'aéroport de Roissy en fin d'après-midi, où quelques centaines de supporters les attendaient. Sous une nuée d'appareils photos, Tony Parker, élu meilleur joueur du tournoi, a lâché "il y a du monde, ça fait plaisir". Les joueurs ont ensuite rejoint Paris en bus.

Parker : "beaucoup de bonheur"

Florent Pietrus (930x620)

© REUTERS

L'encadrement des Bleus et trois joueurs cadres ont alors tenu une courte conférence de presse. "C'est beaucoup de bonheur, ça fait plaisir de rentrer dans l'histoire du basket français", a lâché Parker. "Ce titre, il est pour tous ceux qui aiment le basket, le sport français et ceux qui nous ont soutenus au cours des années." Boris Diaw a confirmé que ce titre venait clore plusieurs années d'effort : "la France n'était pas toujours présente dans les grands rendez-vous internationaux", a insisté le joueur des Spurs. "Il y a eu une progression linéaire. Et c'est tout cette progression-là qui nous rend si fiers aujourd'hui."

Quant au sélectionneur, Vincent Collet, il a retenu la performance de son groupe. "C'est un très grand honneur d'avoir conquis ce titre surtout après ce qui nous est arrivé et les nombreuses défections de nos joueurs intérieurs (Noah, Séraphin, Traoré, Mahinmi, Turiaf)." Enfin, Florent Pietrus (photo), l'un des plus anciens de cette équipe, a salué les progrès des Bleus durant le tournoi. "On a vraiment montré à partir des quarts de finale qu'on était une équipe", a insisté le futur nancéien.

Les Bleus ont ensuite été reçus à l'Elysée par le président de la République, qui a tenu une petite allocution. François Hollande a notamment félicité le président de la Fédération, Jean-Pierre Siutat, le sélectionneur Vincent Collet puis les joueurs, qu'ils jouent "aux Etats-Unis, en Europe ou en France". "Aujourd'hui, c'est vous la France", a conclu le président. "Et la France est fière de son équipe de basket."